Thierry Crouzet

Encore le CPE

Hier, j’ai croisé les étudiants qui manifestaient à Paris. Ils se marraient bien, j’ai trouvé ça rassurant. Mais ils parlaient un peu trop du CPE. J’aurais aimé qu’ils prennent cette mesure sans grand intérêt comme un prétexte et que leurs véritables motivations soient de crier à l’establishment qu’un ordre nouveau était en train d’apparaître, un ordre sans justement un establishment qui nous ruine et entrave nos libertés par des mesures stupides.