Thierry Crouzet

Oh Con!

Un post sur la possibilité d’une politique 2.0. Une commentatrice écrit “Donc, non, personnellement, je n’adhèrerai jamais à aucun parti. Mais je peux mourir pour une idée, ça oui.”