Thierry Crouzet

Une vidéo censurée sur YouTube

Il y a quelque temps un lecteur m’a raconté qu’une de ses vidéos critique au sujet de Google Earth avait été déclassée suite au rachat de YouTube par Google (son message en commentaire). Pour lui, c’est la preuve que Google a du pouvoir, c’est la preuve que certains acteurs d’internet contrôlent le web, ce qui serait contraire à ce que je dis toujours, à savoir qu’internet est incontrôlable comme tout système complexe.

Que Google puisse manipuler le classement de quelques sites ou vidéos en particulier, c’est une évidence (je ne dis pas qu’il le fait). Dans la prochaine campagne présidentielle en France, Google pourrait très bien influencer en faveur d’un candidat en dopant le page rank de toutes les pages où le nom de ce candidat apparaît.

Ce serait toutefois une manœuvre risquée. Google n’est pas seul sur le marché et les internautes pourraient soudain le boycotter s’ils découvraient un biais dans les résultats. Le boycott est d’ailleurs une des armes les plus redoutables du cinquième pouvoir. Les tricheurs sont à sa merci.

Google, comme chacun de nous, dispose d’un pouvoir d’influence. C’est le seul pouvoir réellement opérant à vaste échelle sur internet, d’où la nécessité d’inventer de nouveaux mode de marketing. À petite échelle, en revanche, tout le monde dispose du pouvoir de nuire à quelques uns.

Un fou peut prendre une arme et tuer des gens au hasard dans la rue, il a ce pouvoir. J’ai d’ailleurs essayé de montrer dans Le peuple des connecteurs que nous étions libres, donc que nous avions le pouvoir de choisir et d’agir.

Google peut soudain déclasser un site comme il l’a fait avec bonVote en octobre ou une vidéo. Mais il ne peut contrôler tout le web. Personne n’a le pouvoir de faire passer un système, internet mais aussi la société, d’un état A à un état B. Le pouvoir politique à vaste échelle n’existe pas. Il disparaît dans les situations complexes.

Possibilité de censure

Dans son message, mon lecteur évoque aussi la possibilité de censure dans l’affaire Kryptonite. Ça ne me paraît pas réaliste.

1/ Il existe des dizaines de forums où l’information pouvait être publiée. Tous ne pouvaient être contrôlés par Kryptonite. Après la suppression de l’info sur l’un, l’auteur l’aurait naturellement publiée sur des dizaines d’autres, il aurait alerté les blogueurs qui auraient relayés la nouvelle.

2/ Si un forum accepte de supprimer une information sous la pression d’une entreprise attaquée par un internaute, il se discrédite auprès de ses usagers qui se tournent alors vers ses concurrents.

3/ Pris sur le fait, une entreprise qui complote ne risque que d’envenimer la situation.

4/ La censure ne bénéficie à personne car sur internet il ne s’agit jamais d’une censure a priori. Publier quelque chose puis l’enlever, ça se voit. Une fois que quelque chose est lâchée, il est presque toujours trop tard.

Alors oui, une entreprise ou une personne peut essayer de mettre une info sous l’éteignoir mais, si cette info concerne de nombreux citoyens, je suis persuadé que toute tentative de censure aurait au contraire un effet amplificateur.

PS: Oui tout le monde n’a pas internet. Il y a dix ans personne ne l’avait. Ça ne nous a pas empêché de faire progresser la base installée d’année en année. Nous ne sommes qu’au début de la révolution numérique. Demain, presque tout le monde sera connecté (comme presque tout le monde a aujourd’hui la TV et le téléphone… les riches, les moins riches et même les pauvres). Donc dire que tout le monde n’a pas internet est une évidence. Ça n’empêche pas le cinquième pouvoir de jouer ses premières cartes.