Thierry Crouzet

Formation de vol

Ce matin, j’ai juste eu le temps de saisir ma caméra vidéo pour attraper au passage une magnifique flotte de flamants roses (la vidéo n’est pas top, j’essaie de recommencer demain car ils passent presque tous les jours au-dessus de la maison).

Dans Le peuple des connecteurs, j’ai décrit les trois règles qui permettent aux oiseaux de voler en flotte, c’est-à-dire de s’auto-organiser en l’absence de leader. En 1987, à partir de ces règles, Craig Reynolds réalisa un film d’animation que voici.

Toutefois, avec les règles de Reynolds, les magnifiques formations de vol en V n’émergent pas. Il manquerait une règle. Deux idées :

  1. Les oiseaux essaient de se placer dans la position aérodynamiquement la plus avantageuse.
  2. Les oiseaux se décalent les uns par rapport aux autres pour mieux voir.

Valmir Barbosa et Andre Nathan viennent de créer une simulation pour tester ces deux règles. Ils ont découvert que les deux étaient nécessaires pour que les V, ou même les W, apparaissent.

Une nouvelle fois, nous découvrons comment la complexité émerge de règles simples. J’espère que ce nouvel exemple convaincra ceux qui croient que nous autres humains avons nécessairement besoin de chefs pour avancer. Si les oiseaux, bien moins intelligents que nous y parviennent, pourquoi pas nous ? Je ne veux pas croire que notre intelligence soit un handicap. La preuve : nous réussissons à créer internet sans chef.