Thierry Crouzet

Inversion de la pyramide des âges

Sur la quatrième de couverture de Toxic, on peut lire « suivant l’exemple américain, l’espérance de vie de nos enfants sera plus courte que la nôtre. » Comment peut-on oser dire des conneries pareilles ? L’avenir est imprévisible, acceptons-le une fois pour toutes. Que ceux qui en doutent encore lisent le livre de Taleb. Ce n’est pas parce que la pyramide des âges vient de s’inverser aux États-Unis qu’elle continuera de le faire l’année prochaine, dans cinq ans ou dans cinquante. Il suffit, par exemple, d’une innovation technologique pour changer la donne. Extrapoler des valeurs passées pour anticiper l’avenir est un non sens dès qu’on se réfère à des domaines complexes.