Thierry Crouzet

Vive les cadres !

Un commentaire sur ma note au sujet du Modem vient de me faire mettre le doigt sur le problème central de ce mouvement et de la politique de parti en général : on cherche toujours à trouver des cadres avant même de définir le projet. C’est une erreur monumentale. Les cadres ne peuvent que venir après, ils ne sont même pas nécessaires. Croire que Bayrou a défini un projet pendant la présidentielle est une illusion. Tout reste à faire pour inventer une véritable alternative au modèle gauche-droite. Il ne suffit pas de faire tantôt copain avec les uns, tantôt avec les autres. Sarkozy le fait très bien et beaucoup mieux.