Thierry Crouzet

Le Léviathan se mord la queue

Selon Hobbes, les hommes laissés à l’état nature ne sont bons à rien. Il faudrait donc les encadrer pour leur propre bien. Mais qui encadre sinon des hommes eux-mêmes ? Qui alors encadrera les encadreurs ? Cette régression à l’infini suffit à démontrer que les systèmes centralisés n’ont aucune chance d’œuvrer pour le bien commun. Il ne reste qu’une possibilité : l’auto-organisation.