Thierry Crouzet

Zéro hiérarchie,
c’est possible

Dans le magazine L’entreprise de décembre, un article présente la fonderie Favi : pas de pointeuse, pas de petit chef, pas de cadence imposée, pas de stress… et la productivité augmente et les ouvriers sont heureux. Je parlais souvent de Gore-Tex, je tiens maintenant un exemple français de management par la connexion. J’espère avoir l’occasion de rencontrer Jean-François Zobrist, le boss de cette boîte pour qu’il nous explique en détail comment fonctionne au quotidien l’auto-organisation. Je vais m’empresser de citer Favi dans la seconde édition du Peuple des connecteurs.