Thierry Crouzet

Le management agile

Je m’intéresse aux structures non-hiérarchiques dans les entreprises, chez Favi par exemple, parce qu’elles nous prouvent que nous pouvons nous organiser différemment. Chaque fois que je découvre un nouvel exemple, je peux en parler à tous ceux qui me disent que c’est impossible. Je viens de lire un article de Fortune Magazine qui présente trois sociétés où la notion de management se dissout : Gore, Google et Whole Foods. Une VP de Google dit « Nous pensons que si un individu sent que quelque chose est plus important que ce que nous lui demandons de faire, il doit pouvoir suivre sa passion. »