Thierry Crouzet

Obama ou pas ?

Même si je ne suis pas l’actualité, encore moins l’actualité US, Nicolas Willems de la RTBF m’a demandé de participer à une émission au sujet des élections américaines. Lire la suite →

Pourquoi je ne parle pas de la crise

J’ai commencé Le peuple des connecteurs en évoquant une crise de la complexité dans laquelle notre société serait plongée. En gros, nos méthodes d’organisation et de raisonnement ne sont plus adaptées à l’état dans lequel se trouve notre société. La crise financière n’est qu’un aspect de cette crise plus générale. Lire la suite →

Mœurs équivoques

Je fais l’amour avec Marie

Dans la réunion évoquée dans le billet précédent, tout le monde sauf moi, il me semble, disait « l’Internet ». Chaque fois je souriais. Je n’ai jamais compris cet apostrophe que le I cap vient contredire d’ailleurs. Lire la suite →

Incompatibilité !

J’ai croisé la semaine dernière Bernard Benhamou, délégué aux usages de l’Internet du gouvernement Fillon. En marge d’une réunion, nous avons discuté du retard français en matière de technologie numérique. Lire la suite →

Collaborer ou pas ?

J’ai expérimenté le travail collaboratif sur ce blog, notamment quand j’ai écrit Le cinquième pouvoir, et depuis un an j’ai souvent réfléchi à la question en développant coZop. Lire la suite →

Les managers sont déconnectés

Dans mes dernières conférences, et je dirai sans doute la même chose mercredi soir à Ajaccio, je défends l’idée que nous ne vivons déjà plus dans un système en réseau. Je viens de lire dans Wired un article qui me conforte dans ma position. Lire la suite →

Vivre à crédit n’est pas durable

Ce matin, alors que je rentre de la gare où je viens de déposer ma femme, j’entends parler à la radio de la crise financière. Quelle crise ? Les gens autour de moi travaillent, perçoivent un salaire, les supermarchés sont pleins à craquer… Je ne vois pas de crise, tout ça parce que je n’ai pas pris la voiture depuis une semaine et que je n’ai pas écouté les informations entre temps. Lire la suite →

Notes sur la sérendipité

Quand je dis que je crois qu’il existe du hasard dans le monde, on me répond souvent que le hasard n’explique pas tout. Lire la suite →

Contre la pensée dominante

Je ne cherche pas à réfuter le système idéaliste parce qu’il ne peut l’être tout comme l’existence de dieu qui lui est souvent corolaire. Mais, depuis aussi longtemps que nous nous souvenons, ce système domine le monde et il nous écrase. Le capitalisme, l’impérialisme, le monarchisme, la démocratie représentative… découlent de l’idéalisme. J’estime avoir le droit d’être remonté contre lui. Lire la suite →