Thierry Crouzet

David Réguer à l’honneur

J’ai rencontré David lors d’un weekend de septembre 2007, peu avant de déclarer que le militantisme était l’école de la médiocrité. Mais je ne pensais pas à David, au contraire, il fut mon rayon de soleil lors de mon séjour chez les militants du Modem et je n’oublierai pas notre après-midi sur la plage. Si je parle de David, c’est parce qu’il vient de sortir deux livres. Dans le premier, Blogs, Médias sociaux et Politique, il décrits l’évolution de la face médiatique et politicienne du cinquième pouvoir. Dans le second, un roman, Tout sauf anonyme, il se moque de ceux qui bataillent pour avoir plus d’amis que les autres sur le net et ailleurs et sont prêts à tout, même à sacrifier leur famille, pour gagner la reconnaissance universelle.