Thierry Crouzet

Lepost.fr spolie un blogueur

Bien voilà ! Je comprends mieux pourquoi la direction du Monde trouve normal les subventions à la presse en ligne qui spolient les blogueurs. Lepost lui-même n’hésite pas à piquer les bonnes idées chez les blogueurs, en l’occurrence un blogueur de Montpellier, Jacques-Olivier Teyssier. Comparez les deux articles. Chez Olivier, sur Lepost. Vous parlez d’une déontologie.

Il y a trois types de blogueurs au post.

  1. Ceux qui se prostituent. Au moins, ils se font payer.
  2. Ceux qui couchent gratos et qui font grossir la mariée pour pas un sous.
  3. Les spoliés. Qui n’ont rien demandé et à qui on pique les articles, veillant à les linker, mais après avoir soigneusement repiqué l’intégralité de leurs contenus.

PS 15h37 : Lepost corrige le tir et ne publie qu’un extrait. Mais franchement pourquoi tout simplement ne pas linker ? Parce que les journalistes font ça entre eux justement d’habitude, parce que la presse ce n’est plus que du copier-coller.