Thierry Crouzet

Autopublication :
arnaque ou pis aller

Édition 163/173

Je viens d’essayer de trouver le meilleur prix en France pour un livre autopublié. J’ai fait l’expérience avec le manuscrit de La quatrième théorie en version pour moi finalisée, mais pas encore passée entre les fourches caudines de mes amis du métier, ni par un éditeur.

J’ai monté le texte sur XPress, format A5, environ le standard des romans. Soit au final 478 pages (Adobe Garamond Pro, corps 12 avec 36 lignes par pages) et j’ai dessiné une couverture rapidement, après avoir passé un moment à feuilleter bookcoverarchive.com.

J’ai commencé par thebookedition.com. Le service a refusé mon PDF, pourtant parfaitement calibré à leur format. J’ai tout de même calculé le coût de fabrication : 18,49 €. La livraison classique semble être à 3,02 €. Ce qui en théorie donnerait un prix final lecteur de 21,51 € si je ne prends aucune marge.

Je suis allé ensuite sur Book on Demand. J’ai pas poursuivi très loin. Le livre revient hors frais de port à 29 €. Prohibitif. J’ai fait un tour sur unibook.com, prix de fabrication 22,38 €. Encore trop cher.

J’ai fini sur lulu.com. Chez eux le manuscrit en A5 revient en fabrication à 15,20 € (on ne gagne rien en passant en poche car il faut augmenter le nombre de pages). J’ai choisi pour ce prototype de ne prendre aucune marge, mais j’ai aussi choisi de diffuser sur Amazon, pour que le livre soit disponible sans frais de port. Avec la marge Amazon, le livre se retrouve au prix public de 17,70 €. Comme lulu adopte déjà la logique du prix homothétique, il diffusera aussi le livre à 17,70 € et me reversera 2,5 € à chaque vente réalisée en direct.

Reste à prendre en compte le coût de livraison chez lulu, 4,99 € (5 à 12 jours) ou express 7,99 € (2 à 5 jours). Vous pouvez donc vous payer Croisade livré chez vous pour 22,69 €, soit en gros le même prix qu’un thriller de taille équivalente dans le commence (Résurgences est vendu 22 €). Dès qu’il sera disponible sur Amazon d’ici six à huit semaines, le prix de Croisade tombera à 17,70 € (la livraison sera alors gratuite).

Constat : un auteur peut vendre en direct au même prix qu’un éditeur et gagner plus (exemple: je prends 3 € de marge et je diffuse sur Amazon, le livre est disponible à 20,70 € port compris – jamais un auteur ne touche autant pour un livre à ce prix). Si j’étais aux US, je pourrais encore diviser par deux le prix de fabrication en utilisant du papier de moins bonne qualité et maximiser ma marge ou baisser encore le prix de vente.

Mais la possibilité de diffuser soit même ses livres à un coût compétitif ne résout en fait qu’un petit problème technique. Il faut ensuite réussir à trouver des acheteurs. C’est alors aussi difficile que pour un auteur diffusé à compte d’éditeur, même plus. Agnès Maillard m’a dit avoir vendu via lulu Les Chroniques du Monolecte : Le Syndrome du poisson rouge à 70 exemplaires (mais 30 € avec le port c’est prohibitif… faut rester dans les prix du marché). Seb Musset lui a fait mieux avec ses deux livres, vendus à 300 exemplaires, mais avec des prix beaucoup plus attendus.

Au final, en l’état, nous ne vendons pas mieux nos livres autoédités que nos livres édités mais vendus uniquement de manière électronique. L’audience d’un blogueur ne se convertit pas facilement sur des textes plus longs… qui pourtant, pour nous auteurs, gardent tout leur sens vu qu’ils nous permettent de creuser dans des directions complémentaires à celles du blog. Voilà pourquoi je vais devoir me chercher un éditeur pour Croisade. Difficile de tout faire seul.

PS1 : Je profite de ces tests pour mettre en ligne une version de J’ai eu l’idée. Pour faire des économies, je n’ai pas imprimé une idée par page comme dans la version électronique diffusée par publie.net, mais j’ai adopté le format des Je me souviens de Pérec. Prix public : 8 euros. Vous pouvez donc commander ce texte sur lulu si comme @la_ligne vous tenez au papier pour faire des cadeaux (ce qui va enrager François Bon… mais j’ai pris une petite marge que je pourrais partager avec publie.net).

PS2 : Possibilité de livraison gratuite chez lulu pour mes livres avec le code promotionnel FREEMAILFR305. Offre valable jusqu’au 30 mai (j’y suis pour rien).

Jacquette de Croisade
Source