Thierry Crouzet

Les tueurs de la société du partage

NetCulture 104/135

Le Net est un territoire. On peut s’y exprimer, y performer, y construire des routes ou des petites maisons perdues dans les bois. On peut aussi y devenir mégalomane, épris de toujours plus de richesses, et même sans limite, puisque plus de frontières matérielles pour nous arrêter. Le Net est devenu le lieu de l’hypercapitalisme. Un hypercapitalisme qui se nourrit de notre envie de partage. Partage d’une pensée.

Partage d’un moment

Partage d’une promenade

Ma promenade quotidienne

Mais un partage qui donne lieu à une monétisation sans partage.