Thierry Crouzet

Parfois j’oublie la ville près de chez moi