Thierry Crouzet

Invalider la théorie d’un Net épicurien

Chaque fois que je m’inquiète de notre internet, que j’évoque les vagues noires qui le submergent, des voix se dressent pour me dire qu’internet est bien ce que nous voulons en faire. Les agissements des grandes compagnies et des foules ne compteraient pas du moment que nous nous élevons au-dessus de leur nausée. Lire la suite →

La masturbation des néotechos

Nous avons cru qu’internet était un outil et qu’avec cet outil nous changerions le monde dans une direction plus heureuse, plus harmonieuse, plus respectueuse des uns et des autres. Nous avons au moins espéré qu’avec internet nous réussirions à inventer de nouvelles formes d’organisation adaptées à la nouvelle complexité du monde, une complexité qui, abandonnée aux mains des anciennes structures de pouvoir, nous promet un avenir carcéral, l’embrigadement idéologique et physique étant la seule manière de nous maintenir à un niveau de simplicité gérable. Lire la suite →

Pourquoi nos connexions devraient-elles se voir ?

Je suis sans cesse connecté, mais vous croyez peut-être que je suis déconnecté comme en 2011 parce que vous ne me voyez plus en ligne. Je boycotte avec de plus en plus de facilité les réseaux sociaux, et je ne m’en porte pas plus mal. Lire la suite →

The longest Day

Le jardin merveilleux

J’ai passé la journée non loin du lac du Salagou, à la bordure de la grande ligne de collines qui depuis les hauts cantons de l’Hérault verse jusqu’à la Méditerranée. Un tapis de verdure brodé de roses et de basalte mène jusqu’à deux tables dressées l’une sous un chêne vert centenaire, au tronc couvert de mousses ardoise, l’autre sous un fringant érable de Montpellier, dont les feuilles vives frétillent aux secousses de la brise marine. Lire la suite →

Le fake : la vérité en ses variations

Pour son numéro de mars 2014, Les Cahiers européens de l’imaginaire a lancé un appel à texte. Le sujet m’a amusé, plutôt que de soumettre un projet, j’aurais bien aimé envoyer une bafouille finalisée. Je me suis arrêté à l’introduction. Lire la suite →

La douceur s’installe

J’ai attrapé un bug

J’étais en train d’écrire quand je vois une araignée courir sur mon écran. Réflexe. Je tente de l’écraser. Impossible elle est à l’intérieur de l’écran, quelque part entre la surface souple qui le couvre et les cristaux liquides sur lesquels elle court à la recherche d’une sortie. J’ai juste eu le temps de la filmer avant qu’elle ne s’échappe. Une belle façon de remonter à l’étymologie du mot bug. Lire la suite →

De mauvaises habitudes numériques http://t.co/B3TKzQxmLw via @crouzet
source [email protected] (Philippe Castelneau)

crouzet: Yal et Sara bloqués à la maison, grêve !!! http://t.co/eCLDxq0Vib http://t.co/AurTwRJqBa
source