Thierry Crouzet

Santé,
littérature et méditation

Cuisine 22/48

Il ne s’agit pas d’une théorie Néo New Age, mais de mon programme éditorial dans l’univers du papier. Trois livres qui sortiront chez L’âge d’homme, petit éditeur originaire de Lausanne, qui a fait un beau coup avec L’affaire Harry Quebert de Joël Dicker.

Pourquoi pas chez Fayard ? La question s’est posée. La réponse est simple. Fayard voulait du premier de ces livres, le second est tombé des mains de l’éditrice littéraire, le sujet du troisième n’avait, dixit la direction, aucun intérêt parce que les internautes ne lisent pas. Et je n’avais pas envie d’être découpé en morceaux. J’ai donc regardé ailleurs et j’ai croisé la route de L’âge d’homme qui a bien voulu du Crouzet tout entier, tout en lui abandonnant ses droits numériques.

En prime, je continuerai de travailler mes textes avec Lilas (qui vient de quitter Fayard). Et il faudra que je trouve de nouvelles idées plus tendance si je veux avoir une chance de retravailler avec Sophie (qui elle est toujours chez Fayard).

Je vous raconte tout ça pour mettre le métier sur la table. Je vois déjà les puristes du web dire que je me compromets une fois de plus. Pour certains textes, j’apprécie simplement de travailler en équipe, avec Lilas, avec Sophie, et sur le Web j’ai rarement cette chance. Je propulse du premier jet. Je sende. Et ça ne peut pas être ma seule écriture. D’ailleurs, je ne la renie pas, au contraire. Vous allez voir.

Livre 1 : Le geste qui sauve

Sortie 2 mai 2014.

Je vous en ai déjà parlé sous le titre L’homme qui lave les mains. C’est l’histoire du gel antibactérien et de son inventeur, Didier Pittet. Le geste est double. Médical, près de 8 millions de vies sauvées chaque année, et politique, la formule du gel a été libérée, offerte à l’humanité. Nous sommes à la croisée du médical et du libre, dans ce que j’ai appelé dans le livre l’économie de paix.

Ce texte concrétise pour moi une belle aventure. Il sortira donc en librairie en France, tout en étant immédiatement disponible en anglais, espagnol et japonais. Sous licence Creative Commons, je distribuerai l’ebook gratuitement sur mon blog. En parallèle, je le vendrai en librairie numérique.

Livre 2 : Ératosthène

Sortie 28 août 2014.

Comment en finir avec mon Grec sinon en le publiant une fois pour toutes ? Ce sera un roman-essai ou un essai-roman, un livre difficile, qui tombera des mains, mais j’y ai tout mis, ma vie, le Net, la transition, le bonheur, la littérature… Même le titre en sera difficile. Personne ne sait comment prononcer ce nom d’Ératosthène, mais c’est bien ainsi. Ce sera le livre impossible avec un titre impossible.

Livre 3 : L’art du Zen et d’Internet

Sortie février 2016.

Et on retrouve le Net, et l’écriture Net. Je n’ai jamais été aussi heureux que durant ma déconnexion en 2011 et pourtant j’aime le Net à la folie. Je dois résoudre ce dilemme. Arriver à être connecté sans que le Net ne m’impose son temps, un temps de machine qui m’interdit de vivre des hapax existentiels.

La vie numérique est grisante, mais pas lumineuse. Je vais mener l’enquête. Voir comment se débouillent avec le Net les sages de diverses traditions. J’irai à leur rencontre. Je méditerai avec eux. Je me plongerai dans les traditions millénaires, avec le but de vivre le Satori sans pour autant renoncer à la connexion. Je raconterai ici même cette quête sur le mode Send et le livre résultat sera tout autre, une bonne occasion de comparer l’écriture dans le temps court et le temps long.

Et pour tout cela, il faudra du temps… justement. Donc, pas d’urgence.

Le geste qui sauve