Thierry Crouzet

Variations sur l’homme de Douris, j’ai toujours besoin de vos avis

Sur Ératosthène 16/38

J’ai passé hier une bonne journée à discuter avec vous tous et à proposer des variantes de couvertures pour Ératosthène. J’aime cette façon de travailler en toute ouverture, proposer, modifier, recevoir des conseils et suggestions, ce qui est possible avec l’image et malheureusement pas avec le texte, une image se juge en un instant, un texte exige un engagement long (et presque laborieux en comparaison).

La métaphore proposée par l’homme de Douris est trop magnifique pour ne pas s’en saisir. Elle résume le roman, de l’antiquité à la modernité. C’est mon sujet.

Suite aux recommandations de Dominique Aussage, j’ai pivoté le personnage, j’ai aussi repris mes expérimentations sur fond noir, qui rendent le côté poterie plus évident tout en maximisant le contraste (mais ça fait moins littérature blanche). On comprend alors mieux que cette image est effectivement antique.

Fond blanc

Propal 1, fond blanc, respecte 100% charte.

Fond noir, respecte 100% charte.

Propal 2, fond noir, respecte 100% charte.

Zoom blanc, titre en haut.

Propal 3, zoom blanc, titre en haut.

Zoom noir, titre légèrement vers le bas.

Propal 4, zoom noir, titre légèrement vers le bas.

Zoom noir, titre en haut.

Propal 5, zoom noir, titre en haut.

PS 14:30

On doit en rester à la charte, donc titre en bas comme sur proposition 1. Voici une variante sur fond noir, avec personnage plus grand.

Propal 5, charte OK.

Propal 6, charte OK.

PS 23 mai

Une variation plus minimaliste d’après une proposition de David Bosman.

Propal 7, minimalisme

Propal 7, minimalisme.