Thierry Crouzet

La fontaine M, où j’aimais écrire quand j’étais jeune parisien