Thierry Crouzet

Bon,
c’est toujours l’été.