Thierry Crouzet

Wattpad, un écosystème limité

Édition 29/176

Depuis que je publie mes minutes sur Wattpad, je m’amuse à des statistiques mensuelles. Un nouveau graphique en dit long sur les limites de Wattpad.

Wattap

Depuis le premier janvier 2015, 35 000 visiteurs ont débarqué sur mon chapitre 1, un score qu’aucun blog littéraire ne peut espérer. Bien sûr, mon texte a transformé qu’une poignée de ces visiteurs en lecteurs fidèles, tout au plus 300, ce qui n’est pas si mal pour un projet hors de la cible Wattpad.

En revanche, et ça ne m’avait pas frappé, depuis mai, où j’ai reçus un record de nouveaux visiteurs, l’apport mensuel en sang neuf ne cesse de diminuer, alors que mon roman reste invariablement classé dans le top SF (et donc bénéficie d’une promotion constante).

La conclusion est assez simple : l’écosystème Wattpad francophone n’est pas pas gigantesque, surtout pour la catégorie SF. Le roman en tête de cette catégorie, et un des plus lus sur Wattpad, a recueilli 127K lecteurs sur son premier chapitre. Un texte avec près de 6 millions de vues totales est lui à 136K vues pour son premier chapitre. J’en ai trouvé un avec 259K vus. Conclusion : Wattpad dispose en francophonie d’une audience bien inférieure à 500 000 lecteurs. C’est sans doute un volume encore insuffisant pour que la littérature exigeante, celle qui ne séduit que 1 % des lecteurs, puisse se tailler une belle audience. Wattpad ne sera jamais une plateforme littéraire. L’idée même d’une plateforme littéraire n’a aucun sens (reste que Wattpad me paraît toujours plus approprié qu’un blog pour publier du romanesque).

L'impuissance de 1 minute à fidéliser le public de Wattpad sur le nombre, il reste toutefois plus de lecteurs que sur un blog).

L’impuissance de 1 minute à fidéliser le public de Wattpad (sur le nombre, il reste toutefois plus de lecteurs que sur mon blog).