Thierry Crouzet

Les médias ne peuvent qu’être contre #PokémonGo parce que le jeu leur arrache des parts d’audience.