Thierry Crouzet

Un auteur en déshérence ou est-ce le Net qui déraille ?

En un temps, j’étais blogueur. Ça voulait dire quoi ? Je pensais un truc, l’écrivais, le publiais, lisais d’autres trucs, recevez des commentaires, écrivais à nouveau, publiais à nouveau. C’était ça l’expérience du blog, c’était ça que j’aimais dans le blog et qui était neuf. Une temporalité inédite de la littérature. Lire la suite →

Suis-je une œuvre numérique ?

PS : Petits dessins sur fond d'images projetées par Abrahams Annie. Lire la suite →

Août 2016

Lundi 1er, Balaruc Lire la suite →

Revenu de base, oui ou non ?

Je n’écris plus beaucoup sur le revenu de base, même si je l’évoque encore souvent dans mes discussions. D’un point de vue théorique, le sujet ne me stimule plus beaucoup, ce qui ne m’empêche pas d’avoir été réjoui puis atterré par Lire la suite →

WordPress 4.3 joue avec le feu

La nouvelle version de mon CMS préféré est censée gérer le Markdown. Alors je cours désactiver le plug-in qui me permettait d’écrire en Makdown et le Markdown ne passe plus. Ça commence mal. Lire la suite →

L’histoire n’avance pas dans le temps, seulement dans l’espace

Je prends peu à peu conscience que travailler avec Ulysses et publier sur Wattpad influence en profondeur mon feuilleton 1 minute. Grâce à son système de recherche, Ulysses m’aide à naviguer dans mes fragments, à gérer une quarantaine de fuseaux horaires, des centaines de lieux et de personnages (inimaginable avec Word, encore plus avec des fiches papier). Tout en facilitant la diffusion d’un récit par épisodes, Wattpad m’envoie, quant à lui, des lecteurs fidèles, curieux, perspicaces. Lire la suite →

Faites le geste qui sauve

Le 5 mai, c’est la journée mondiale de l’hygiène des mains. Donnez de l’ampleur au mouvement avec un selfie qui affichera le hashtag #safeHANDS. Lire la suite →

Clitoria, quelques couvertures

Maintenant que le titre de mon petit roman historique libertin est arrêté, me reste à choisir une couverture (toujours en me fiant à vos remarques). J’aime bien les variations en noir et blanc, je me dis que je pourrais utiliser cette charte pour mes autopublications. Lire la suite →

Réduction du domaine de la lutte pour les éditeurs

Quand un auteur indépendant peut vous offrir un petit roman de 80 pages, format papier, pour 4,99 € tout en se réservant 28 % de droit, les éditeurs peuvent commencer à se poser des questions et les lecteurs aussi, car ils payent en temps normal les livres papier souvent deux fois trop chers. Lire la suite →

Promouvoir un livre avec une timeline

Comme Ératosthène sort fin août et sera perdu parmi 607 autres romans, je me demande comment je pourrais en faire la promotion, sans me mettre tout nu. Lire la suite →