Thierry Crouzet

Le geste qui sauve > Le Geste qui Sauve
Communiqué de presse

In English

  1. Un livre français immédiatement publié en sept langues, c’est exceptionnel. Et pour cause, il raconte…
  2. La vie de Didier Pittet, un médecin qui sauve chaque année 8 millions de vies, à ce titre nobélisable pour la paix.
  3. Et qui a offert sa découverte à l’humanité, dans la pure tradition du mouvement open source en informatique.
  4. Pour être en phase avec cette prouesse, le livre est publié sous licence Creative Commons par les éditions L’Âge d’homme, vendu en librairie à partir du 2 mai 2014, mais aussi accessible gratuitement en ligne.
  5. L’auteur verse l’intégralité de ses droits au Fonds Clean Hands Save Lives. Chaque fois qu’un livre sera acheté, de nouvelles vies seront sauvées.

Téléchargez le livre…

Couvertures

Contacts/infos

SP L’âge d’homme : Suzanne Jamet – [email protected]
SP Didier Pittet : [email protected] – +41 79 342 48 69
tcrouzet.com@crouzetfacebook:tcrouzet
Photos et visuels

L’histoire en détails

Vous ne le savez peut-être pas, mais une innovation a changé votre vie. En vous frictionnant les mains avec un gel hydro-alcoolique, vous vous protégez des maladies. La formidable histoire de ce produit révolutionnaire, libre de tout brevet, offert en cadeau à l’humanité par le Professeur Didier Pittet et son équipe des Hôpitaux Universitaires de Genève, est enfin racontée dans un livre. Signé Thierry Crouzet, déjà traduit en six langues, il paraît aux éditions de l’Âge d’Homme fin avril à l’occasion du Salon du Livre de Genève et de la Journée Mondiale de l’Hygiène des Mains de l’OMS du 5 mai.

Être excellent, c’est bien. Le faire savoir, c’est encore mieux. C’est ce défi que réussit Thierry Crouzet, blogueur, essayiste et romancier. Il poursuit ainsi sa quête des personnes souvent méconnues qui changent le monde. Pour lui, « Le Pr Pittet est visionnaire à plus d’un titre. Il sauve 8 millions de vie par an, c’est merveilleux. Il offre en cadeau à l’humanité sa formulation quasi miraculeuse, c’est un geste de paix dans un monde trop souvent en guerre. »

L’hygiène des mains par friction hydro-alcoolique est devenue aujourd’hui un standard de qualité dans les hôpitaux et structures de soins, remplaçant le geste traditionnel du lavage des mains à l’eau et au savon. Ce que l’on sait moins, c’est que cette révolution est suisse, née à Genève en 1995, reprise par l’Organisation Mondiale de la Santé en 2005, et aujourd’hui à l’œuvre dans plus de 170 des 194 états membres des Nations Unies.

La préface est cosignée par Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS et de Sir Liam Donaldson, ambassadeur de l’OMS pour la sécurité des patients. L’ouvrage paraît d’emblée en sept langues : français, allemand, anglais, espagnol, portugais, japonais et chinois.

L’auteur a décidé de céder ses droits au Fonds Clean Hands Save Lives (CleanHandSaveLives.org) abrité par la Fondation Philanthropia. Chaque fois qu’un exemplaire du livre sera acheté, un flacon de solution hydro-alcoolique sera offert à un soignant d’un pays défavorisé et des vies seront sauvées.

Compléments d’information

Les maladies nosocomiales sont des infections acquises durant le processus de soins.

Didier Pittet

Né en 1957 à Genève, Didier Pittet est un professeur de médecine suisse. Constatant que le taux d’infections nosocomiales dépend directement de l’hygiène des mains, il recommande en 1995 la mise à disposition de la solution désinfectante utilisée aujourd’hui dans presque tous les hôpitaux du monde. En rendant la formule publique, il permet aux pays du monde entier de la produire à un coût très bas, avec les ressources disponibles localement (restes de canne à sucre par exemple). Au sein de l’OMS, il mène depuis 2005 une campagne mondiale pour faire de l’utilisation de la solution hydro-alcoolique un standard de soins universel. Didier Pittet a été nommé Commander par la reine d’Angleterre en 2007. On évoque aujourd’hui son nom pour un prix Nobel de la paix.
en.wikipedia.org/wiki/Didier_Pittet

Thierry Crouzet

Né en 1963, Thierry Crouzet est un bloggeur, essayiste et romancier français. Commoniste autoproclamé, il défend l’économie de paix, basée sur le don, par opposition à l’économie prédatrice, caractérisée par les brevets. La croisade de Didier Pittet et la mise à disposition universelle de la formule de la solution hydro-alcoolique illustrent pour lui le potentiel de l’économie de partage. Le geste qui sauve raconte l’histoire de cette croisade pour des soins plus sûrs. Thierry Crouzet a notamment publié Le Peuple des connecteurs, une réflexion sur la société des réseaux, J’ai débranché, le récit d’un burn-out numérique, La Quatrième Théorie, un techno-thriller de politique-fiction.