Thierry Crouzet

Les années blog

À dix-sept ans, en 1980, j’ai décidé de devenir écrivain, peut-être parce que j’étais mauvais en français, surtout parce que j’avais envie de raconter des histoires. Je voulais imiter A. E. Van Vogt, Clifford D. Simak, Frank Herbert, Jack Vance, Théodore Sturgeon… J’ai alors commencé un journal, en dilettante au début, puis avec de plus en plus d’attention à partir des années 1990.

À cette époque, mes Carnets de route comme je les appelais ne ressemblaient plus à un journal intime. Ils servaient de brouillons à mes autres textes. J’y éparpillais des réflexions que j’illustrais parfois d’aquarelles. À partir de la fin 2005, après avoir bouclé Le peuple des connecteurs, je les ai ouverts au public, dans ce qui est devenu mon blog. Il s’agit toujours pour moi décrire l’histoire de la pensée d’un homme, cet homme étant moi-même. Je ne veux pas bâtir un système cohérent mais avancer, quitte à me contredire sans cesse.

Fiche produit

Éditeur : Thaulk (dernière version 19/1/2013) Genre : journal Volume : équivalent 2000 pages (4 millions de signes) ISBN-13 : 978-2-919358-05-2 (ebook)