Thierry Crouzet

Je brûle ma carte d’électeur – Ne pas voter, c’est politique

Brûler sa carte d’électeur, c’est mesquin, mais pour prévenir les critiques, voici plus de cent raisons indépendantes du contexte politique pour justifier pourquoi je ne vote plus. Lire la suite →

Civisme 2.0 : ne pas voter

Je n’ai pas voté une nouvelle fois et je ne voterai pas tant que la démocratie ne sera qu’un simulacre. J’ai dans Le peuple des connecteurs, et plus tard, exprimé des raisons théoriques pour ne plus voter (impossibilité de prévoir, impossibilité de contrôler la complexité, impossibilité de gouverner…), s’y ajoutent des raisons contestataires. Plus nous serons nombreux à ne pas voter, à refuser de choisir entre imbéciles et andouilles, mieux nous titillerons ceux qui effectuent encore ces choix stupides et qui nient notre liberté de choix. Un jour, un seuil d’abstention sera franchi qui fera s’écrouler un système représentatif exsangue. Lire la suite →

Droit de vote en question 3

Quand je mets le droit de vote en question certains commentateurs disent que je suis immoral sous prétexte que des gens sont morts pour gagner ce droit. Des gens sont aussi morts pour abattre les tours du World Trade Center. Faut-il juger d’une chose à l’aune du prix du sang ? Lire la suite →

Droit de vote en question 2

Je suis fasciste. C’est évident. Puisque je remets en cause le droit de vote, je ne peux que prôner la dictature. C’est en tout cas le raisonnement de certains lecteurs d’Agoravox. Comme ils ne connaissent que la dictature ou la démocratie représentative, ils supposent qu’il n’y a pas d’autres possibilités. Si je rejette la seconde, je suis nécessairement pour la première. Lire la suite →

Droit de vote en question

On nous dit de voter, on nous dit que des hommes sont morts pour nous donner ce droit, on nous dit qu’il représente une avancée sociale fondamentale, déterminante… et pourtant je crois qu’il est temps de passer à autre chose. Lire la suite →