Thierry Crouzet

Ayerdhal : la biographie invérifiable

J’aurais connu Yal moins de dix ans. Tout a commencé ici même, sur ce blog, le 12 septembre 2006. Lire la suite →

Aux ordinateurs romanciers, je préfère Ayerdhal

Gilles Boutin, journaliste pour Atlantico, m’a posé quelques questions au sujet du NaNoGenMo, un mois pour écrire un programme qui écrira un roman (questions auxquelles j'ai répondues à la vitesse de la lumière). L’idée de la littérature générative n’est pas neuve, elle commence avec l’informatique. En 1964, Jean A. Baudot publie La Machine à écrire, mise en marche et programmée par Jean A. Baudot. Lire la suite →

Wintrebert, Caza, Ayerdhal

Wintrebert, Caza, Ayerdhal

Le désespoir, c’est l’absence de tout espoir

Ayerdhal termine pratiquement sur ces mots, « le désespoir, c’est l’absence de tout espoir », Résurgences, sont vingt-et-unième roman. À la suite de Sartre, il affirme la nécessité de l’engagement créatif autant que politique. Et l’on comprend que, lui, l’auteur engagé, a décidé de s’engager plus encore, non seulement dans la dénonciation de ce qui ne tourne pas rond dans nos sociétés, mais aussi dans la construction d’une nouvelle harmonie. Lire la suite →

Manuel du résistant

Tel est le titre du livre que je n’ai plus le droit de ne pas écrire dans les semaines qui arrivent (et avec l’aide de chacun d’entre vous). Quand une ultra minorité toujours plus étroite s’accapare le pouvoir et les privilèges au détriment de la majorité, les membres de cette majorité doivent apprendre à résister tout en travaillant à la construction d’une nouvelle société. Lire la suite →

C’est quoi la SF ?

Il m’arrive de sortir de chez moi. Ayerdhal m’a connecté avec Joëlle Wintrebert, la papesse de SF française, qui m’a donné rendez-vous à Montpellier à l’occasion d’une conférence organisée par Olivier Legendre le spécialiste SF de la libraire Sauramps. Je me retrouve avec entre les mains Retour sur l’Horizon, une anthologie de science-fiction dirigée par Serge Lehman. Lire la suite →

Transparence

C’est le titre du triller haletant d’Ayerdhal. Personne ne remarque l’héroïne alors qu’elle est extraordinairement belle. Elle a découvert comment devenir tout le monde même auprès des gens qui l’aiment. Lire la suite →

Demain, une oasis

Le 12 septembre dernier, suite à un de mes billets, Isabelle me suggère de lire Ayerdhal. Je ne le connaissais pas. J’ai 2 000 livres de SF à la maison mais, depuis vingt ans, je me suis détourné du genre, n’y revenant que pour lire un peu de Bordage, de Gibson et quelques récits de fantasy dont je tairai les noms. J’ai alors demandé à Isabelle par quel livre je pouvais commencer. Lire la suite →