Thierry Crouzet

Un ton neuf dans le polar

J’en ai assez de ces textes écrits pour divertir, de ces histoires de flic ou de vaurien écrites par des auteurs qui n’ont rien de flic ou de vaurien. Ils croient leur imagination toute puissante et elle les trahit à chaque ligne. Leur méchanceté est feinte, leur psychologie débile, leur intrigue digne de Disneyland. Lire la suite →

Le rire d’Olga

Des livres vous attrapent dès les premières pages et ne vous lâchent plus. L’auteur peut alors faire ce qu’il veut de vous, vous le suivrez, même dans des endroits où vous ne vous seriez jamais aventurés de vous-mêmes. Plus rien ne vous paraît ennuyeux, aucune longueur ou parenthèse ne vous est insupportable. Lire la suite →