Thierry Crouzet

Bookchain : le livre après le Web

Depuis longtemps, quelque chose me gêne avec la littérature Web, c’est justement le Web lui-même et sa centralisation, précisément le fait qu’il existe des sites Web qu’il faut maintenir en ligne, sans cesse mettre à jour, optimiser, défendre contre les hackers, contre l’obsolescence technologique, contre l’entropie… Lire la suite →

Nous vivons à flanc de montagne

Je voudrais reprendre une analogie chère aux stoïciens. Selon eux, nous ressemblons à des billes, lâchées sur un plan incliné. Impossible de ne pas rouler vers le bas jusqu’à notre mort, victime du destin, avec tout au plus l’habilité de légèrement dévier notre course. Lire la suite →

Le Web n’a rien changé à l’édition, blockchain pourrait faire le ménage

C’est de notoriété publique, l’édition n’innove pas. Nos éditeurs sont des conservateurs et nous autres auteurs ne valons pas mieux, et même nous autres qui squattons le Web. Regardez-nous. Du haut de nos blogs, de nos réseaux sociaux, nous diffusons nos textes dans une pure approche top-down. Nous sommes incapables de nous détacher de la distribution traditionnelle selon le mode du « un vers tous ». Nous aimons notre piédestal. Nous ne voulons pas en bouger. Nous n’avons jamais rien remis en cause. Lire la suite →

Les maux du Web consubstantiels de sa topologie

En réfléchissant au potentiel de blockchain dans la rénovation de la démocratie, je suis retombé sur les trois architectures de réseau imaginées par Paul Baran, avec au-dessus de chacune les mentions « passé, présent et futur », et j’ai reçu comme une décharge électrique. Lire la suite →

Et si blockchain révolutionnait la démocratie

Dans les régimes représentatifs, en France comme ailleurs, les élections offrent aux divers camps politiques l’occasion de compter leurs partisans. Dans une perspective plus démocratique, où une communauté cherche à s’harmoniser le plus égalitairement possible plutôt qu’à se scinder en partis sous la tutelle de petits chefs, les nombres ont moins d’importance, reste qu’ils peuvent donner un sentiment d’ensemble, qui sans doute manque aujourd’hui aux diverses initiatives de réinvention du politique. Lire la suite →