Thierry Crouzet

Un roman historique à écrire en trois jours

C’est un nouveau défi pour me changer les idées après un Ératosthène écrit en 14 ans. Le sujet, un illustre inconnu : Nicolas Dortoman. Explications nécessaires. Lire la suite →

L’écriture prise par la folie du temps réel

J’ai lancé l’idée d’écrire un roman historique en trois jours. La question est celle du à quoi bon ? Quel intérêt qu’écrire aussi vite ? Je peux donner sans trop réfléchir quatre raisons. Lire la suite →

Clitoria est-il le bon titre ?

Je viens d’écrire un petit roman historique sans titre en tête, c’est classique, mais quand il s’agit de boucler le projet, il faut bien mettre une étiquette sur une image, publicité oblige, également repérage, identification symbolisation. Pour vous aider à m’épauler, voici la première phrase. Lire la suite →