Thierry Crouzet

Pour les liseuses à l’école

Barbara Loup, responsable Formation & Documentation de l’académie de Montpellier, m’a posé quelques questions au sujet de la lecture numérique à l'école. Lire la suite →

Derrière Amazon se cache un géant tout-puissant

Souvenez-vous de l’époque où Microsoft devait être abattu à tout prix. Pendant ce temps, Google émergeait. Alors qu’Amazon focalise toutes les attentions négatives, Amazon se range peut-être déjà au profit d’un autre géant. Attention : un train peut en cacher un autre. Lire la suite →

T’es pas piraté, t’existes pas

C’est ce que je me dis en découvrant un peu partout les ebooks de la rentrée littéraire 2014 en libre circulation, sauf mon Ératosthène. Merde, c’est un affront. Lire la suite →

Quand j’aime un livre, je le partage

Vous allez crier au piratage. N’exagérez pas. J’ai toujours aimé parler des livres qui me travaillent, n'hésitant pas à les prêter à mes amis, ne songeant pas une seconde que je spolie leurs auteurs. Je suis embêté maintenant que je ne lis plus qu’en numérique. Lire la suite →

Mini étude sur le marché des ebooks et le partage non-marchand

Un mois après la sortie du Geste qui sauve, j’ai récolté quelques chiffres, même si peu significatifs au vu des faibles volumes de diffusion, qui démontrent une grande disparité entre les marchés français et anglo-saxon des ebooks. Lire la suite →

Lire sur tablette, c’est lire sans culpabilité

Il ne vous est jamais arrivé de cacher la couverture d’un livre, de honte ou de peur de choquer ? Je me souviens de ma lecture des Onze mille verges alors que j’avais onze ans. J’avais glissé le livre au milieu d’un Tintin. Mais tout cela est bien terminé. Quand je lis dans le TGV Fifty Shade of Gray sur mon Kindle, personne s’en rend compte. Lire la suite →

Quand il y avait encore des livres papier

À cette époque, on croyait que les livres et les ebooks se partageraient le marché. Lorsque la progression des ebooks s’était stabilisée un temps à 30 % aux USA, certains avaient même pensé que les choses en resteraient à ce stade et qu’aucune révolution profonde ne bouleverserait le monde de l’édition et de la librairie. C’était sans compter la voracité des géants du Net. Lire la suite →

Pourquoi j’aime les ebooks

Parce qu’ils me font gagner une fortune. Ha ! ha ! Vous n’y avez pas cru, j’en suis sûr. C’est pas la bonne raison. Il faut chercher ailleurs mon intérêt pour ces petites capsules de Web. Lire la suite →

Partager ses notes de lecture sur iPad/iPhone

Chaque fois que j’envoie un epub à mes amis pour relecture, corrections, critiques, le problème du retour des notes se pose. Sous Word, on a le mode correction pour ça. Il nous manque cruellement sur les applis de lecture. Je viens de constater qu’on peut s’en tirer tant bien que mal depuis l’application iBooks d’Apple. Lire la suite →

Et Amazon créa le livre électronique

À la lecture d’Amazon méprise l'alchimie sociale de Paul Vacca, on pourrait être tenté, en effet, de croire qu'Amazon a créé les ebooks. Cet article confond l'attaque contre l'entreprise et contre une des familles de produits qu'elle commercialise de manière non exclusive. Il me semble qu'il faut sereinement démêler ces deux lignes qui n’entretiennent, à mon sens, aucun lien. Lire la suite →