Thierry Crouzet

La fin de l’artisanat numérique

Le Net a été pensé comme un réseau décentralisé. Pas de gouvernement, pas de hiérarchie, pas de privilège géographique. Selon une idéologie encore en vogue chez les entrepreneurs millionnaires, cette structure physique ne pouvait qu'impliquer une révolution sociale. Le Net ne devait pas moins que sauver l'humanité de ses pires maux. Plus libres que jamais, nous devions échapper au modèle coercitif propre à l'hyper-capitalisme, notamment en ce qui concerne le business. L'expérience nous prouve le contraire. Lire la suite →

Invitez tous vos amis Facebook dans un groupe

Si vous pensez que vos amis sont vos amis, vous êtes trop naïfs. Vos amis sont des générateurs de flouze pour Facebook, et rien d’autre. Lire la suite →

Facebook/Twitter : le syndrome de la barre d’immeubles

Je viens de participer à une émission de la Radio Suisse Romande où j’ai eu l’impression de passer pour un réactionnaire face aux Facebook/Twitter enthousiastes. J’ai cru entendre parler le Crouzet d’il y a dix ans, le Crouzet du Peuple des connecteurs ou du Cinquième Pouvoir, mais qui aurait oublié un point clé de sa pensée : le net n’est révolutionnaire que dans la décentralisation. Lire la suite →

Facebook et Twitter vous prennent pour des poires

Ou des cruches, ou de simples générateurs d’énergie comme dans Matrix. Tous branchés. Vous croyez recevoir et vous donnez votre vie à la machine. Lire la suite →

Facebook et Twitter s’écrouleront comme un château de cartes

Quand je critique Facebook ou Twitter, on me répond souvent : « C’est juste des outils. Je les plie à mon usage. » Et je rétorque avec mon tact habituel : « Vous n’avez rien compris. » Lire la suite →

Libérez votre présence en ligne – Mode d’emploi

Dès à présent, je quitte Facebook et Twitter, mais sans réellement disparaître. J’ai tout simplement déplacé l’endroit où je m’exprime socialement en ligne. Lire la suite →

Twitter, c’est une sorte de cubisme

L’histoire de l’art nous a familiarisés avec les périodes : impressionnisme, pointillisme, fauvisme… Et si le Net connaissait aussi des périodes ? Lire la suite →

Quitter Twitter et Facebook pour survivre

J’ai aimé Facebook, j’ai aimé Twitter, j’y ai beaucoup d’amis, j’y ai tenté beaucoup d’expériences, mais je n’ai jamais apprécié la politique de ces services. Il est temps d’envisager autre chose, pourquoi pas Tent. Lire la suite →

Si vous ne payez pas un produit, vous êtes le produit

L’écriture de mon Ératosthène me pousse à effectuer des recherches sur le Web, mais pas à fréquenter les réseaux sociaux (j’y croise trop peu de Grecs du IIIe siècle avant Jésus-Christ). Et puis, chaque fois que je me balade sur Facebook et Twitter, je me sens dans la peau d’un ancien habitant qui découvre des changements qui lui déplaisent. Lire la suite →

L’État de non-droit numérique

Je dois être un de ces grincheux qui regrettent le bon vieux temps, mais de plus en plus de choses ont pour moi un goût amer sur le Net. Lire la suite →