Thierry Crouzet

Le pouvoir du Creative Commons

Pas besoin d’un long discours. Hier, j’apprenais que Le geste qui sauve sortait en Pologne et que les traducteurs Hongrois se mettaient à leur tour au travail, tout ça sans ne rien demander à personne, juste portés par l’idée de partager, cela rendu possible parce que le livre est libre de droits. Lire la suite →

Faites le geste qui sauve

Le 5 mai, c’est la journée mondiale de l’hygiène des mains. Donnez de l’ampleur au mouvement avec un selfie qui affichera le hashtag #safeHANDS. Lire la suite →

Quand la propriété intellectuelle tue, le domaine public sauve

Je ne suis ni docteur, ni professeur, ni chercheur. Si je suis invité au Semmelweis-Congress 2015 sur l’hygiène hospitalière, c’est parce qu’un jour j’ai rencontré Didier Pittet et qu’il m’a raconté l’histoire de l’hygiène des mains et m’a donné l’envie d’écrire un livre sur le sujet. Lire la suite →

Mini étude sur le marché des ebooks et le partage non-marchand

Un mois après la sortie du Geste qui sauve, j’ai récolté quelques chiffres, même si peu significatifs au vu des faibles volumes de diffusion, qui démontrent une grande disparité entre les marchés français et anglo-saxon des ebooks. Lire la suite →

Une box pour propager la culture libre

Les Chats Cosmiques présentent à l’occasion de l’Open Bidouille Camp de Brest les 17 et 18 mai prochains une box de contenus libres (musiques, vidéos, livres…) à laquelle ils vont ajouter Le Geste qui Sauve. Ils m’ont posé quelques questions. Lire la suite →

Introduction à l’économie de paix

Je vous propose un mini jeu de rôle. Imaginez que vous travaillez dans une prestigieuse université. Vous êtes chercheur. Vous effectuez une découverte susceptible de sauver 8 millions de personnes chaque année et d’engendrer des bénéfices colossaux. Que faites-vous? Lire la suite →

Club suisse de la presse pour lancement geste qui sauve #cleanhands

Club de la Presse, Genève

Une exclusivité dans l’epub du Geste qui Sauve

J’ai oublié, si vous lisez Le Geste qui Sauve en version epub ou mobi, vous découvrirez les illustrations de Pécub, un des héros du livre. Ses images étaient trop belles en couleur pour qu’on les imprime en noir et blanc. Pour vous appâter, voici un petit supplément, envoyé cet après-midi par Pécub à Didier. Lire la suite →

Quand édition se combine avec autopublication

Le Geste qui Sauve sort en fin de semaine à l’occasion du Salon du livre de Genève. Comme ce matin un article l’évoque dans La Tribune de Genève, j’ouvre dès aujourd’hui la page d’accès au texte, version payantes et gratuites, dans toutes les langues, et cette page mérite quelques explications, car elle montre que l’édition se transforme plus rapidement que la plupart de nos éditeurs ne l’imaginent. Lire la suite →

Le commonisme implique un double-flux

Michel Bauwens vient de publier un article From the Communism of Capital to a Capital for the Commons qui fait écho à mon Grand siphonnage des biens communs. Le constat est simple : des entreprises s’emparent des biens communs pour maximiser leurs revenus, parmi les biens communs on trouve notamment les ressources librement distribuées sur le Net, Linux par exemple. Le flux est quasiment à sens unique, des communautés libristes vers les capitalistes, ces derniers s’enrichissent tout en oubliant de redistribuer leurs richesses. Il est temps d’activer le flux retour, sinon la machine explosera. Lire la suite →