Thierry Crouzet

Les dangers de l’hyperlocal

Dans L’alternative nomade, je prône la complexité volontaire par l'intermédiaire de la connexion entre les individus. Je défends qu’en créant en toute simplicité plus de liens, nous accroissons la complexité du système, ce qui mène à plus de liberté, d’intelligence collective et aussi à une transition vers un mode de vie plus culturel, donc moins dépendant des ressources matérielles. Lire la suite →