Thierry Crouzet

Le superorganisme en question

Comme ma chronologie le montre, j’ai lu et parcouru pas mal de textes sur le superorganisme et quelque chose me déplait encore dans cette théorie, je suis attiré, repoussé. Les relents de philosophie intégrale me dérangent (bien plus que le problème du totalitarisme facile à balayer – et balayé par tous les auteurs qui ont travaillé sur le sujet). J’ai d’autres objections. Lire la suite →

Chronologie du superorganisme

Comme je l'avais fait pour le cinquième pouvoir, je vais tenter de lister les différentes étapes de l’idée de superorganisme. Au moins quatre concepts se rencontrent. Tantôt Gaïa (1 - la planète vivante), tantôt le superorganisme (2 - l’humanité vivante ou organicisme). Le cerveau global (3), entité émergente, serait le moteur intelligent de l’une ou l’autre de ces deux entités, éventuellement consciente. La symbiose (4) entre les hommes et les machines, notamment le Net, et plus encore le Flux, rendrait possible ce cerveau, sinon le superorganisme lui-même. Les machines seules seraient, suivant certaines hypothèses, capables de devenir un cerveau global. Lire la suite →

Suis-je libre ou esclave ?

Comme Arthur C. Clarke inspire en partie la forme de mon nouveau livre, le socialisme selon Starglider, j’ai commandé la compilation de ses nouvelles. Je les picore au hasard. Hier soir, je tombe sur Dial F for Frankenstein, publiée en janvier 1965 dans Playboy. Lire la suite →

Le socialisme selon Starglider

J’avance mon essai épistolaire qui prend de plus en plus la forme d’un roman sur le modèle des Lettres persanes. La sonde exploratrice Starglider en orbite terrestre dialogue avec (-o-), la conscience cosmique, et avec d’autres sondes ainsi bien sûr qu’avec les humains. Lire la suite →

Du premier ordinateur à Starglider

Je voudrais un peu vous dire où j’en suis dans ma tête, pour que vous puissiez peut-être m’aider à l’occasion. Quand j’écrivais Ératosthène (faut que je termine de le mettre en ligne), j’ai entendu parler du mécanisme d’Anticythère, souvent considéré comme le premier calculateur analogique, peut-être inspiré d’un modèle fabriqué par Archimède. À l’automne dernier, quand j’ai esquissé ma brève histoire de l’informatique, j’ai logiquement écrit une historiette sur le mécanisme. Lire la suite →