À force de discuter du peuple des connecteurs, j’ai éprouvé le besoin d’apporter quelques modifications au livre original, tour de passe-passe que me permet Internet. Ce nouveau texte devient la version officielle du peuple des connecteurs.

PDF à télécharger

Pour le moment j’ai modifié :

La définition de connecteur.

J’ai ajouté un avertissement.

J’ai réécrit le prélude.

Ces modifications sont disponibles gratuitement, ainsi que les deux premières pages de chacun des chapitres.

Et vous pouvez toujours tester votre viveau de connexion avant et après avoir lu le livre.

4

4 comments

  1. Mike says:

    post:Seconde édition (2006-04-13 10:32:18)
    bravo
    salut Thierry,

    je suis abonné à ton fil XML et ai vu ton itw chez JM Billaut qui résume différemment ton livre.
    Juste une petite remarque qui m’intéresse et qui intéresse certainement tes lecteurs : le lien "tester votre niveau de connexion" n’est pas actif… dommage…

    bravo pour ce livre !!!

  2. post:Seconde édition (2006-04-13 10:32:18)
    Extrait ou Livre?
    Est-ce le livre entier ou juste un extrait?

  3. Laure says:

    post:Seconde édition (2006-04-13 10:32:18)
    Les connecteurs… et les bloqueurs.
    J’attends avec impatience un second tome encore plus orienté politiquement.

    En effet, dans le meilleur des mondes, nous sommes tous des connecteurs.

    Mais le monde réel, pour le moment, et sans doute pour encore pas mal de temps, n’est pas régi par les connecteurs, mais par les bloqueurs.

    Le mode de relation du connecteur, c’est l’échange volontaire, le réseau. Celui du bloqueur, c’est la coercition.

    Cherchez les bloqueurs autour de vous, ce sont tous ceux qui vous imposent leurs choix sans vous demander votre avis : politiciens qui font passer des lois stupides, syndicalistes qui vous empêchent de travailler, fonctionnaires qui vous imposent des règlementations, l’Etat qui vous taxe continuellement, tout ce brave monde vivant évidemment à vos crochets et ne produisant rien de positif.

    Votre thèse sur l’excessive complexité de la société est exacte, et des libéraux tels que Hayek disaient la même chose. La conclusion est évidente : place à la société civile !

    Vous avez raison de douter de la démocratie représentative. Beaucoup trop de gens croient à tort que démocratie = liberté. Pour nous, libertariens, la liberté c’est de ne pas être contraints, tout en respectant la liberté des autres. La route est encore longue pour parvenir à une telle société.

    Bravo à vous en tous cas ! Vous êtes un libertarien qui s’ignore !

  4. madvideo says:

    A l\’instant même où j\’écoute Thierry à la radio romande, je vis une expérience contradictoire sur mon site http://www.madvideo.tv avec BENABAR…. On peut aussi demander aux connecteurs de ne pas connecter….

Comments are closed.