Alain Maillard

Le 7 juin dernier, j’ai enregistré une heure d’interview avec Alain Maillard. L’émission a été diffusée cet après-midi. Le streaming audio est disponible sur le site de la Radio Suisse Romande. Je parle à 200 à l’heure comme si Alain allait me couper le sifflet à tout instant.


Téléchargez le fichier | podcast | itune
Téléchargez le fichier | podcast | itune
Téléchargez le fichier | podcast | itune

4
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

4 comments

  1. Dilbert says:

    C’est malheureusement inaudible. C’est pas du 200 à l’heure, c’est un avion qui a franchi le mur du son !

  2. J’ai viré ma version du streaming. Faut aller écouter depuis le site de la radio. 🙂

  3. Grognax says:

    Mon humble reflexion me pousse à être d’accord avec la grande majorité de tes propos. Etant un libéral convaincu, je suis pour la limitation du controle sur les gens et favorable au libre échange et à la responsabilisation. Mais j’ai été étonné quant à ton avis sur la question du travail, par exemple au sujet de l’énergie, tu dis que nous trouverons une alternative au nucléaire en creéant nos propres sources, pourtant – et ceci reste tout à fait compatible avec l’idée de reseau – le plus simple me semble quand même être la creation de grosses structures via l’association d’entrepreneurs (en l’occurence ici le nucléaire est aujourd’hui la technologie la plus viable). De même pour les oeuvres de tres grande envergure comme la conquete spatiale.

    Tu dis que nous pouvons sortir du système de pyramide, mais quid des grosses entreprises ? Steve Jobs que tu cites souvent comme un modèle emploie des gens et il y a chez Apple comme partout ailleurs un système hierarchique. Pour resumer, tout le monde ne peux pas etre son propre patron, donc quel système verrais-tu à la place de celui actuel pyramidal ?

  4. Il au moins une très grosse entreprise, plus grosse qu’Apple, qui est non hiérarchisée. Voir mon article sur Visa.

    Pour l’énergie comme pour le reste, rien n’empêchent que les initiatives locales s’interconnectent pour créer des structures géantes.

    La centralisation reste efficace quand nos technologies ne nous permettent pas de décentraliser. Ainsi, l’évolution a centralisé la pompe qui fait circuler le sang chez les mammifères, elle a gardé un seul cœur. Et c’est un point faible. Faudra que je développe ce dernier point…

Comments are closed.