Lorsque je publie sur Agoravox, on m’accuse souvent de n’écrire que pour me faire de la pub. Ça n’a pas manqué avec mon papier sur Bayrou. À en croire certains, il faudrait presque se cacher, avancer toujours anonymement. Si je pousse leur logique, j’ai même invité Bayrou à la soirée République des blogs rien que pour mon bénéfice. Bayrou ne serait venu que pour faire indirectement ma promo.

Comme je suis pour la transparence, je vais jouer carte sur table. Sur mon blog, j’ai reçu en moyenne 452 visiteurs par jour en septembre, ce qui est une goûte d’eau par rapport au 8 500 visiteurs/jours de bonVote et moins que rien par rapport aux 150 000 visiteurs/jour de bonWeb. Je rappelle que je suis l’éditeur de ces deux sites.

Le papier sur Bayrou et mon invitation ont fait parler de moi dans la blogosphère et cela s’est traduit sur mon blog par 648 visites le jour de l’invitation, 1 060 le lendemain, 644 le surlendemain… puis mon trafic a retrouvé son rythme de croissance habituel. Disons que j’ai gagné 1 000 visites.

Alors oui, j’ai réussi un beau coup. Mais il est tout relatif. Si je voulais faire ma pub, j’aurais plus intérêt à balancer des annonces dans bonWeb (alors que je me contente d’un minuscule lien en pied de page). Et si je n’avais pas bonWeb à ma disposition, j’utiliserais une autre stratégie encore plus efficace et à la portée de tous les blogueurs.

Pour gonfler le trafic d’un blog, il y a trois choses à faire auxquelles je ne me suis jamais amusé :

  1. Semer partout des trackbacks pour se payer de la pub gratuite. C’est mieux qu’acheter des AdWords sur Google. Les partis politiques risquent de nous bombarder lors des trois derniers mois de la campagne lorsque l’achat de pub sera interdit.
  2. Écrire des articles en rapport avec l’actualité la plus médiatisée. Veiller à ce que les choses dont parlent les médias apparaissent dans le titre de l’article. Ainsi nombre de recherches sur les moteurs ont de bonnes chances de finir chez vous. Loïc Le Meur a démontré l’efficacité de ce mécanisme lorsqu’il a parlé du coup de boule de Zidane.
  3. Multiplier les articles, ne rien laisser passer qui préoccupe les médias. Les articles peuvent être brefs, dire n’importe quoi, c’est sans importance du moment que les titres contiennent les bons mots clés.

Cette stratégie est employée par de petits malins qui créent des blogs avec des robots à seule fin d’afficher des publicités et gagner de petites fortunes. Voir l’article de Wired intitulé Splogs: spam + blogs = trouble.

Je ne sais pas si j’ai été convainquant. Si j’avais invité Bayrou pour la pub, c’était vraiment pas une bonne tactique. Si j’ai invité Bayrou, il faut chercher d’autres raisons.

Ce qui compte pour moi c’est que les choses avancent, que quelques idées qui me sont chères se propagent. J’ai l’espoir que nous trouverons grâce à ces idées une solution planétaire à nombre de nos problèmes.

PS1 : Je n’ai pas écrit ce bille pour me justifier mais pour essayer de faire comprendre les mécanismes, essayer de montrer justement que l’influence n’est pas dans l’audience.

PS2 : Pour moi, faire de la pub, c’est attirer des clients pour vendre plus. Quand tu cherches à influencer dans le domaine des idées, ce que j’essaie de faire, tu n’as rien à vendre. Tu ne fais pas de la pub mais de la politique.

8

8 comments

  1. Axel says:

    La France a la manie de la jalousie, de la suspicion, de la tête qui dépasse, et dès qu’on commence à être un peu connu (que ce soit sur le plan national comme Bayrou, sur le plan de la blogosphère comme vous, ou sur le plan de n’importe quel petit microcosme comme un membre régulier sur un forum), il ne manque pas de gens pour vous détester et vous accuser de tout faire uniquement dans un souci d’auto-promotion (que ce soit à fin lucrative ou à fin de vanité, de mégalomanie ou je ne sais quoi). C’est toujours plus facile de reprocher à l’autre ce qu’il fait, que de faire mieux que lui. Passées les premières réactions d’incompréhension où l’on cherche à se justifier, le mieux à faire est de laisser tomber. Si l’on se justifie, on trouve encore des gens pour dire “vous ne faites que parler de vous”. Se justifier ne sert à rien, il faut juste continuer à naviguer entre les poids morts, comme si de rien n’était.

    Pascal reprochait aussi à Montaigne de trop parler de lui. Mais toute l’oeuvre de Pascal est un dialogue avec Montaigne, et s’en nourrit.

  2. Axel says:

    “Pour gonfler le trafic d’un blog”

    vous oubliez le moyen plus efficace, issu du marketing viral : déclencher des polémiques. Le blog de Carignano est passé de la 200e et quelques place à la 13e, dans le classement des sites les plus influents, après la polémique qu’il a déclenchée “blogueurs accrédités = journalistes discrédités”, qui lui a valu un lien chez Le Meur et autres blogs à fort PR. Un seul article lui a fait faire ce bond.

    (Cela dit sans méchanceté contre Carignano. Autant sa polémique journalistes versus blogueurs m’indiffère, autant j’aime assez qu’il apporte une voix discordante en interne à l’UMP, ça donne un peu de respiration au sein du parti et c’est sain pour la démocratie interne. D’ailleurs on ne comprend vraiment sa polémique qu’en la replaçant dans le cadre des affaires internes de l’UMP, ce que les blogueurs n’ont souvent pas compris)

  3. Marc says:

    Ah oui 2 et 3, c’est bien la technique Loic Le Meur ça, surtout “Les articles peuvent être brefs, dire n’importe quoi, c’est sans importance du moment que les titres contiennent les bons mots clés ” et aussi ” déclencher des polémiques ” . Voilà qui relativise bien la notion d’influence d’un précédent billet.

  4. Laurent says:

    Ne te justifies pas Thierry… Tu dépasses un peu trop de la masse en ce moment, ça ne créé pas que des amis. Le mécanisme est classique (surtout chez les gaulois j’ai l’impression) et en même temps c’est une preuve que ton travail ne laisse pas indifférent

    Et est-ce vraiment un problème de créer du trafic vers un blog pertinent?

  5. Je n’ai pas écrit ça pour me justifier mais pour essayer de faire comprendre les mécanismes, essayer de montrer justement que l’influence n’est pas dans l’audience.

  6. Sterne says:

    Bonjour à tous,

    Pour en savoir plus sur les splogs, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.20min.ch/ro/rechercher/story/25576518

    Amicalement et Bien à Vous,

    Sterne

  7. Farid Taha says:

    Oui ce que tu donnes ici comme stratégie (recette) attire sans aucun doute des visiteurs et influe par conséquent sur les statistiques mais influe t’elle vraiment sur le débat d’idées… je n’en suis pas sur.

    Quantité / Qualité …

  8. Oui, ça n’influe pas du tout, c’est la démonstration que l’audience n’a aucun lien avec l’influence. Pour moi, faire de la pub, c’est attirer des clients pour vendre plus. Quand tu cherches à influencer dans le domaine des idées, ce que j’essaie de faire, tu n’a rien à vendre. Tu ne fais pas de la pub mais de la politique.

Comments are closed.