BonVote : otage de google, bis

Première explication de la disparition de bonVote de Google : un passage dans la sandbox.

C’est une zone tampon mise en place pour lutter contre le spam. Les nouveaux sites dont le trafic monte soudainement (c’est le cas de bonVote), dont on parle beaucoup (c’est le cas de bonVote) et qui reçoivent une grande masse de liens externes (c’est le cas de bonVote) risquent de s’y retrouver pendant une période de quarantaine plus ou moins longue.

Les filtres antispams de google fonctionnent automatiquement. Ils sont bêtes et méchants. Par exemple quand Page 2007 parle de bonVote et reproduit notre Top 100, il crée 300 liens vers bonVote. Plusieurs autres blogs ont fait la même chose, beaucoup de blogueurs ont placé le bouton qui indique leur classement bonVote… Tout ça fait beaucoup de liens, plusieurs milliers, pour nous c’est supers, je vous remercie tous… Mais je suppose que Google n’a pas aimé.

À ce stade, c’est vraiment du jus de crâne. Nous allons essayer de joindre Google. Mais, d’après ce que je sais, ils ne sont jamais réactifs sur ce genre de problèmes.

9
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

9 comments

  1. Axel says:

    Arf. Désolé si j’ai participé sans le savoir à un blacklisting de Bonvote simplement en reproduisant le Top 100 sur Page 2007. C’est étonnant tout de même. Si je reproduis le Top 100 des fortunes mondiales de Forbes, je suppose que Google ne va pas blacklister Forbes.com
    Surtout que chacun de ces liens mène vers une page différente de Bonvote, ce n’est pas comme la répétition massive d’un même lien. Google est assez intelligent pour intégrer dans ses algorithmes la différence entre un spam et des liens multiples vers un annuaire il me semble.

    Peut-être pourrions-nous être plusieurs à demander à Google de rectifier, pour accélerer sa prise en compte du problème, ce serait un moyen de tester la solidarité des blogueurs? Pourriez-vous faire passer une URL ou adresse e-mail où adresser la réclamation? Google mène une politique contre les sites “garages à liens”, mais a priori ça ne concerne pas les annuaires ni les classements comme Bonvote.

    Sur le fond, je suis assez inquiet de cette toute puissance de Google, en matière de référencement comme pour le système adwords/adsenses. Si pour une raison ou pour une autre un site disparait de Google c’est toute son économie (humaine – le traffic – et financière – les rentrées) qui s’effondre. Ce qui entre en contradiction avec l’idée du Web comme réseau. Le Web n’est plus un réseau s’il dépend d’une seule société qui régule son traffic global.

  2. Axel… rassure-toi, c’e n’est pas toi seul… et tu as bien fait de reproduire la liste. Pour Forbes, ça ne poserait aucun problème car c’est un site ancien. Mais bonVote est tout jeune, Google l’a peut-être identifié comme un site de spam (il s’en crée des dizaines tous les jours). Mais je ne suis sûr de rien, nous creusons la question.

  3. Axel says:

    Si vraiment il s’agit d’un passage dans la sandbox, le lien que vous donnez donne une piste de sortie :

    “Liens de confiance : il paraît que certains liens entrants en provenance de sites de confiance comme DMOZ, .gov & .edu ou de gros sites d’actualité comme CNN, Reuters ou AP peut contribuer à faire sortir un site de la Sandbox. Alors que des liens depuis ces sites peuvent signifier de la grande qualité d’un site, il n’est pas acquis qu’ils puissent faire sortir un site immédiatement, mais ils peuvent raccourcir le temps de pénitence.”

    Ne reste qu’à trouver un moyen d’obtenir un lien vers Bonvote sur une dépêche Reuters.

  4. Axel says:

    ” Paraître dans les news : Cela peut paraître difficile, mais être remarqué par les plus grands services de news, portails d’actualité et journaux en ligne peut être une superbe façon d’éviter la Sandbox. La légitimité de ces sources rend le backlink si pertinent que cela peut aider à éviter une pénalité. Nous avons remarqué ces effets à 2 reprises. ”

    A ce propos, la page de Page 2007 que vous citez, qui reproduit votre Top100, est passée comme lien dans une dépêche Yahoo Actualités : http://fr.news.yahoo.com/08082006/326/election-presidentielle-2007-une-information-sous-controle-des-sarkozystes.html :

    “…elle a pris en un mois seulement la première position des sites et blogs politiques les plus actifs (selon le classement Bonvote.com).”

    François Kraus* renvoyait “Bonvote.com” vers notre page reproduisant le Top 100.

    Donc ce serait vraiment étonnant que Google la considère comme une page de spams. Yahoo Actualités est en général une indication de pertinence d’un site lié.

    (*dont l’article raconte n’importe quoi en faisant des raccourcis rapides, mais c’est une autre affaire)

    Bref, tenez-nous au courant de l’étude de la question, et si une action commune entre blogueurs est possible pour faire pression auprès de Google dites-le nous. Peut-être qu’un nouveau lien vers Bonvote sur le site de Loïc Le Meur rappelerait la pertinence du site?

  5. Tout ça et automatique chez Google et aucun humain ne s’amuse à s’occuper d’un site en particulier. On va bien voir comment ça va évoluer. On va attendre le prochain passage du spider.

  6. Nathalie says:

    Désolée, rien à voir avec le sujet de ton billet, c’est juste pour te recommander un article sur l’impacte d’internet et des téléphones portables.
    http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/CASTELLS/13744

  7. @Nathalie Papier intéressant même si très long à démarrer 🙂 Il pourrait presque servir de préface à mon prochain livre. L’auteur évoque une étude de l’ONU sans citer ses sources (c’est ça qui m’intéresse le plus… je vais essayer de retrouver).

  8. Axel says:

    Thierry, j’ai l’impression que Google s’amuse avec vous. Quand on tape “bonvote” dans le moteur, on tombe sur ça maintenant, en premier résultat :

    “Les sites et blogs politiques les plus actifs : Page2007.com …

    Par exemple quand Page 2007 parle de bonVote et reproduit notre Top 100, il crée 300 liens vers bonVote. Plusieurs autres blogs ont fait la même chose, …

    http://www.page2007.com/?p=228 – 47k – En cache – Pages similaires”

    http://www.google.com/search?ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=navclient&gfns=1&q=bonvote

    … il s’agit de votre trackback déposé sur Page 2007, avec vos propres paroles se plaignant de l’erreur d’aiguillage de Google ! C’est ce passage que sélectionne le robot de Google !

  9. Je suis passé par une sandbox aussi…. 6 d’absense de google.. c’était horrible… c’0est là que j’ai appris qu’il ne fallait pas mettre tous les oeufs dans le m’eme panier !!!

Comments are closed.