Carlo Revelli se demandait lundi si je m’étais fait déchirer. À vous de juger. Une petite anecdote. Philippe Breton qui critique internet n’a pas de téléphone portable et semble allergique à la technologie. Je respecte ce choix (puisque je n’ai pas la TV) mais je crois que Philippe Breton devrait l’annoncer comme un principe idéologique. Il critique internet a priori. C’est presque une position religieuse mais il ne le dit pas et cherche à faire croire que la « science » justifie sa position (ça me rappelle les propos des antiévolutionnistes américains qui défendent l’Intelligent Design).

[audio:20070122rfi.mp3]

Pour un véritable pugilat, allez sur Agoravox. Là des mecs me critiquent sans vraiment savoir ce que j’ai écrit, ni ce que je pense. Je commence à y être habitué.

27
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

27 comments

  1. Thierry a déchiré Philippe Breton. Avant de réagir sérieusement sur le sujet voir:
    http://www.uzine.net/article605.html

  2. Garbun says:

    Quiconque devient un peu connu se fait obligatoirement critiquer par des grande gueules/jaloux/concurrents à un moment ou à un autre, c’est presque une loi physique…

    Le mieux est encore de les ignorer puisque dans 95% des cas ils vont camper sur leurs positions.

  3. Tataiza says:

    yep, c’est Iza, j’arrive plus à poster le moindre commentaire, alors j’essaie comme ça…

  4. Tataiza says:

    Ah ben voilà, ça marche. Thierry fais quelque chose, je suis devenue tricard sur ce site (menfin ???). Impossible de me connecter, impossible de poster (même de deux endroits différents) si je renseigne mon mail…

    Bref. je disais donc : Excellent ! je trouve que tu réponds très bien à ces arguments d’un autre monde (mon dieu, comment est-ce possible de dire des trucs pareils : contrôle à tout prix..; et la télé alors !! tu lui as fort bien répondu !).

    L’article pointé par Henri est parfait. J’étais peu ^tre un pue influencée d’ailleurs parce que je l’ai lu avant d’écouter.

    Bon, on va encore trouver mon commentaire idolâtre ;-), tant pis, j’assume !

  5. Tata Iza, tonton thierry, chez les intimes on m’appelle Riton la science. A force on va se tutoyer !
    Pour en revenir aux critiques sur agoravox, Breton et compagnie je tiens à féliciter Thierry pour sa patience. Je fais parti de ces gens qui sont exaspéré ( énervé depuis longtemps ) par ce discours qui se répète jour après jour, voir année après année depuis plus d’un siècle. Cette suspicion irrationnelle et automatique envers tout ce qui touche à la science et aux techniques ( coupables de toutes les calamités ) colporté par des “intellectuels” et des “journalistes”( qui sont la mesure de toutes choses selon Breton ?). Pour aller au bout de cette logique anti-technique j’ai répondu à un mec un jour sur agoravox:
    —« La sagesse humaine et rationnelle, on voit le résultat. La pente de la société contemporaine est sombre. »
    Je suis d’accord avec la deuxième phrase, pour la première, c’est le fond de commerce d’ Heidegger ( légèrement nazi après coup ) et sa descendance intellectuelle bien française. Donc la sagesse humaine et rationnelle est une calamité. Il y a une certaine logique à mettre dans le même sac, Galilée, Darwin et cet escroc de Freud. C’est un défaut de rationalité ou plutôt d’honnêteté. Dans cette logique bizarre qui assimile technique et science, l’invention du couteau serait catastrophique parce qu’une personne sage et rationnelle menacerait, blesserait ou tuerait son prochain alors qu’une personne moins sage et irrationnelle chasserait du gibier, fabriquerait des outils, ou se raserait ?—

    Si j’insiste si lourdement sur l’ interet de lire Kraus, c’est parce que un auteur lucide et ( trop ?) intelligent prouve par son témoignage que la première et la seconde guerre mondiale et toutes les calamités du siècle (génocides, colonisations ) ont comme complices directs ce que l’on appelle le 4e pouvoir; les médias. Ce que les médias n’admettrons jamais.

  6. Enfant Terrible says:

    Contrôle vs internet?
    Je crois qu’il n’y a pas photo.
    Je suis décu de voir M.Breton délaisser un outil qu’il peut lui-même alimenter en “informations validées” (comme il dit) pour en choisir un qui a fait plus que ses preuves en matière de dictature et de régressions: Le Contrôle…

    Après Koyré, Popper, Putnam, Quine, Gödel et bien d’autres (inutile de mentionner Bachelard) qui en leurs temps ont posé de manière assez formelle que les sciences pouvaient aussi progresser par une invalidation des hypothèses, je ne sais plus quoi penser d’un “scientifique” qui veut revenir à la psychologie expérimentale.
    Celle qui isole les humains pour les étudier, en dehors de leur environnement, là où ils n’agiront jamais comme des êtres humains.

    Bon, ben voilà, une ombre d’homme est passée, un fantôme qui voulait faire peur…au lieu de nous aider à comprendre.

    Pendant ce temps, à Bercy, le MEDEF…..

  7. Casabaldi says:

    Pfff, je reviens juste d’Agoravox… désolé, je t’aurai bien défendu, mais vu le niveau des soit-disant “attaques”… bref, c’est des buses, laisse tomber va.

    Bon sinon, je voulais te dire un truc :
    en rentrant, l’autre soir, j’ai, pour la première fois, ouvert ton bouquin (j’avais lu que des extraits jusque là). Il était 2 h du mat et je comptais juste feuilleter un peu.
    Je ne l’ai refermé qu’à la fin, à 5h.

    Vlan, d’une traite, pas pu m’arrêter. ça ne m’était pas arrivé depuis très longtemps.

    Ben… tu sais quoi ? Il est top ton bouquin, Thierry.

    (Et, comme Carlo le sait, je suis pas trop doué pour ce genre de truc, les “merci, bravo, tout ça”… ; je dis pas ça tous les jours. Je crois même que je ne dis pas ça chaque année…)

    Ben bravo.
    Et merci.

  8. Yannick says:

    Ce genre de débat m’inspire toujours la même chose. Ce que l’on reproche à Internet peut tout aussi bien être mis à charge des autres modes d’expression et de communication. Si ces pessimistes sont si virulents envers ce que Thierry appelle “Le Cinquième Pouvoir” c’est que celui-ci est encore un adolescent, il se construit jour après jour. Il est libre, plein de fougue, un peu chien fou, certes, mais ce n’est pas en reprochant ses propres défauts à ses enfants qu’on les aide à devenir adultes. De toute façon nos enfants nous survivrons.

    Ps :
    J’ai envie de hurler quand j’entends parler de médias contrôlés…..par qui….?

  9. Reivilo says:

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité !

    Avec tout le respect que je vous dois Thierry, qu’est-ce qu’un informaticien vient traiter d’un tel sujet ? J’ai pris connaissance de votre formation à l’écoute de cette itv. Naturellement, vous vous “êtes fait déchiré”. Vos élucubrations n’appellent qu’une réflexion auprès des gens sérieux : utopisme.

  10. Axel says:

    “désolé, je t’aurai bien défendu, mais vu le niveau des soit-disant “attaques”… bref, c’est des buses, laisse tomber va.”

    idem.

    Il ne faut pas perdre de temps avec ça, puisque l’argumentation porte, non sur de la théorie, mais sur les réalisations. Le mieux est de laisser les expérimentations, et leurs résultats, convaincre. Continuons à expérimenter sans perdre de temps à dire que ce n’est pas une utopie.

  11. A Reivilo
    Je suis tout à fait d’accord, comment Thierry a osé, alors qu’il n’est même pas au minimum,
    sociologue à la prestigieuse EHESS !! Il n’a même pas je pense de doctorat es lettres !! Je me joins à Reivilo et demande à Thierry d’arrêter de faire le clown ! Parlez nous de babioles ( électromagnétisme, physique quantique des champs, théorie des groupes, espaces virtuelles, etc….) mais laissez tomber les sujets sérieux aux gens sérieux: les gars de la science molle, voir liquide !

  12. Enfant Terrible says:

    Que nous proposez-vous de concret avec ce semblant de corporatisme M.Reivilo.
    De rester chacun dans notre coin avec nos compétences respectives?
    Penser que cet état de choses va perdurer encore longtemps sans conséquences graves, n’est-ce pas précisément cela l’illusion?

  13. Garbun says:

    C’est vrai ça, qu’est-ce qu’un ingénieur en informatique peut bien y connaitre à Internet ?

    Plus sérieusement Reivilo, qu’est-ce qui te fait penser qu’Internet ne donnera pas au peuple le pouvoir d’influencer ne serait-ce qu’un peu plus les décisions du gouvernement?

  14. @Miguel J’ai dédicacé un livre pour Ségolène en lui adjoignant de ne jamais renoncer à la participation… ce que vont chercher à lui imposer les vieux du parti. J’approuve sa méthode… et comme vous le savez pour moi la méthode est plus importante que les idées. Mais comme je ne suis pas socialiste… je reste un peu méfiant (mais Ségolène est-elle encore socialiste?).

  15. Reivilo says:

    Vous n’avez pas l’air de savoir ce qu’est le socialisme Thierry (bon, vous êtes informaticien, on ne peut pas vous le reprocher ;-)) mais Ségolène Royal et le PS n’ont rien de socialistes.

    Ma question sur vos compétences en sciences sociales n’est pas anodine. Il est là le problème de la blogosphère.

    Un des facteurs le plus déterminant de l’influence sociale est la crédibilité de la source. Il est évident que vous n’en avez pas beaucoup. Un autre facteur est la proximité entre source et cible. Vous comprenez maintenant pourquoi vous avez de l’influence sur vos interlocuteurs que sont les blogueurs ici et très peu lorsqu’il s’agit d’intellectuels.

    Un exemple : l’écologie. Alors que les verts peinent à avoir de l’influence, Nicolas Hulot a très bien su se faire entendre. Les deux sources sont crédibles (et encore, Hulot l’est moins), Nicolas Hulot entretient beaucoup plus de proximité avec sa cible. C’est une des personnalités préférées des Français.

    Tout ça pour dire que contrairement à ce que vous pensez, il ne suffit pas de s’exprimer pour se faire entendre et influencer. Et le pbm d’Internet est que tout y est dit par tout le monde. Tous ses messages (les vôtres comme les miens) n’ont plus aucune capacité persuasive.

  16. Franchement Reivilo je me demande encore pourquoi vous me lisez puisque je suis si nul. Et vous savez ce que je pense de la crédibilité, je m’en contre fou. Qui décide de qui est crédible? Vous peut-être? Un diplôme? Celui qui gagne le plus de fric? Moi je ne vois aucun moyen de mesurer la crédibilité de quelqu’un. Pour moi, tous les hommes ont droit de s’exprimer, c’est ça le cinquième pouvoir, c’est ça aussi le véritable socialisme… un monde sans élite.

  17. J’en remets une couche parce Reivilo commence à m’énerver. Comment devient-on crédible puisque d’après vous il faut être crédible pour avoir une chance de devenir crédible? La seule solution est qu’un crédible décide qu’un autre homme est crédible. Pour moi, ça me fait penser à l’ancien régime ça…

  18. Reivilo says:

    Vous ne devriez pas vous énerver, j’essaie de vous donner des clés (en toute modestie) pour comprendre les choses. Je ne fais pas d’idéologie. Vous allez un peu loin avec l’Ancien Régime. Un peu comme sur le portable de Breton… C’est pas comme ça que vous gagnerez en crédibilité.

    Vous avez raison, la notion de crédibilité n’est pas une notion objective. Ceux qui s’intéressent à la question disent qu’elle est le produit à la fois de la compétence mais aussi du statut social (vous l’avez perçu). Une étude montre par exemple qu’un médecin et un avocat ont autant de crédibilité, autant d’influence, sur un sujet relevant de la médecine. La crédibilité est avant tout une attribution par une cible à une source. Elle est donc fluctuante et subjective. Vous pouvez être crédible aux yeux de certains et pas crédible aux yeux d’autres.

  19. Ce qui m’intéresse, et c’est très prétentieux, c’est d’être crédible au regard du temps… car je mets le doigt sur des problèmes qu’il faut résoudre… et je propose des solutions qui me paraissent les meilleures. On verra bien si je me trompe ou non.

  20. Buzzdunet says:

    Avant tout je trouve cela très petit “bon, vous êtes informaticien, on ne peut pas vous le reprocher”.
    Et cela est vrai Thierry que pour devenir crédible il faut être estimer comme t’elle par un autre crédible.
    Reivilo tu dit, je cite :”Et le pbm d’Internet est que tout y est dit par tout le monde”
    mais c’est le réel avantage d’internet, celui d’avoir enfin sont réel droit d’expression que l’on s’appelle Hulot ou Jean jacque. De pouvoir être écouté est juger sans préavis

  21. Tataiza says:

    C’est marrant, j’ai écrit un truc à Reivilo, je ne l’ai pas posté et entre temps il y avait votre échange.

    J’y disais : non mais franchement qu’est ce que vous venez faire ici Reivilo à perdre votre temps avec des gens comme nous ??? Si c’était parfaitement dénué d’intérêt, vous ne reviendriez pas inlassablement vous repaitre de nos âneries ??? ou alors vous avez un objectif.

    Quel est-il Reivilo ? trouvez vous Thierry dangereux ??? (auquel cas je comprendrais mieux votre présence ici, vous pourriez tenter de l’empêcher de nuire). Si c’est le cas, dites nous pourquoi, argumentez…

    Vos propos sur la crédibilité ne sont guère convaincants…. Qui êtes vous pour juger de qui sont les lecteurs de Thierry. des “blogueurs” et pas des “intellectuels” (comme vous si je comprends bien)??

    Aie quelle prétention !! Moi je sais en revanche reconnaitre un… passez moi l’expression, au premier coup d’oeil (et vous concernant, ce n’est pas la première fois).

    Ah, autre chose, vous vous demandez pourquoi Thierry s’énerve; C’est simple : vous êtes insultant.

    Pas besoin de sortir de certaines hautes écoles en sciences sociales pour saisir cela….

  22. Reivilo says:

    “être crédible au regard du temps”… Belle formule Thierry, ça peut avoir de l’impact, bien trouvé ! Bon personnellement, je dirais que c’est du prophétisme mais ça n’engage que moi…

    Tataiza, si je suis insultant, votre veau aux olives est débectant !

  23. Tataiza says:

    ça alors, lors d’une prise de bec il y a quelques temps, il me semble que vous me parliez déjà de mon veau aux olives… Henri vous avait d’ailleurs demandé pourquoi, et avec ma grande candeur, j’avais proposé une interprétation très sympa. Henri, vous aviez raison, c’était un sarcasme !!!

    Pour le reste, je n’ai rien à en dire… c’est tellement… pff… je remarque que vous ne répondez pas à mes questions.

  24. Enfant Terrible says:

    Quand on parle de crédibilité ou plus précisément de croyance comme argument justificatif, je redeviens terrible.

    Votre propre existance est-elle assez crédible pour vous M.Reivilo?

    Bon, je vous laisse avec les Méditations Métaphysiques, faites d’abord votre “Cogito” et on en reparlera…

  25. Yannick says:

    Reivilo qui êtes-vous ? la crédibilité passe aussi par la transparence, pourquoi avancez-vous masqué ?

  26. Enfant Terrible says:

    Touché, Yannick ! la devise même de Descartes ! 🙂

Comments are closed.