J’y serai bien sûr et j’espère qu’on aura l’occasion de discuter de ce pouvoir qui n’en est pas un ce qui fait toute sa force et toute sa différence.

Je rappelle que le cinquième pouvoir a plus de 40 ans et qu’il est né aux États-Unis. Sous la forme d’un magazine underground, il rassemblait les ennemis de toute forme d’autorité centrale.

Pour ces résistants, l’ordre sans commandement était un rêve. Aujourd’hui, nous savons que ce rêve est possible. Internet fonctionne comme ça (malgré un Google qui prend de plus en plus de place… trop de place à coup sûr).

En parallèle, ces dernières années, de nombreux scientifiques ont découvert que toutes les structures complexes de l’univers s’auto-organisent. Même les humains… qui malheureusement parfois se dotent de chefs leur jouant de mauvais tours.

Depuis que je discute du cinquième pouvoir, je croise beaucoup de sceptiques. Normal. Mais tous pensent à peu près de la même façon : sans modèle pyramidal, sans chef, on n’arrive à rien. Pour eux, le bottom-up c’est de la poudre aux yeux, certains disent même que c’est fumeux. J’espère qu’ils croient en dieu sinon je me demande comment ils font pour avaler le darwinisme.

Drôle de noter que la plupart des sceptiques que je rencontre sont des spécialistes de la communication. Difficile pour eux d’accepter que les choses puissent se faire par la base, sans recourir à leurs services. Dommage pour eux, certains ont compris qu’en aidant la base à s’exprimer la communication devient beaucoup plus efficace. Je pense à l’agence Heaven, spécialiste du bottom-up dans la com.

Dans cette vidéo chacun définit le cinquième pouvoir à sa façon. Je crois qu’il existe autant de définitions que d’individus. Le cinquième pourvoir se manifeste chaque fois que des citoyens réussissent à faire changer les choses… la politique politicienne étant d’une certaine façon un détail sans grande signification.

Vinvin a raison de se moquer. Tous les pouvoirs doivent être moqués. Le cinquième pouvoir est un non pouvoir. Mais Vivin est-ce que tu ne crois pas trop au pouvoir justement ? Faudra que vous lui posiez cette question le 24 puisqu’il sera là.

17

17 comments

  1. jugurta says:

    je connaissais pas ce Vavin mais il m’a bien fait marrer 🙂

  2. Swimmer21 says:

    Bonjour Thierry et à tous les contributeurs.
    Vous connaissez les créatifs culturels ? Il s’agit d’un mouvement de fond, discret, opérant, non visible par les médias, d’abord identifié aux US, alternatif aux deux cultures dominantes (conservateurs et progressistes). Ils transforment la face des US au quotidien.
    Le livre d’Alain de Vulpian “A l’écoute des gens ordinaires, comment ils changent le monde” détaille cette idée. Il y a beaucoup d’initiatives autour de ce thème notamment le collectif TP-TS, transformation personnelle, transformation sociale qui est la tête de ce réseau.
    Je trouverais intéressant que des connexions se créent entre les réseaux du cinquième pouvoir et ceux des créatifs culturels car finalement, la vision est la même : le changement est en marche et peut être déjà opéré. Nous sommes maintenant à le vivre au quotidien et éventuellement à se doter des éléments (institutions, lieux, processus…) qui permettent de vivre pleinement.
    En revanche, je n’ai aucune idée sur comment réaliser cette connexion et suis prêt à engager le dialogue sur le sujet.
    Excellente suite à tous,

  3. charlie says:

    Ca va faire plaisir à Casa : “le pouvoir, c’est le capital” 🙂

    Sinon, à part la notion d’auto-organisation qui pose toujours problème ce que tu soulignes, je trouve qu’il y a aussi une confusion entre 5° boudoir, heu, pouvoir, et web. Pareil dans les commentaires ches Mry que tu linkes : la question qui revient toujours c’est, en gros, le 5° pouvoir, combien de divisions. ? Comment on évalue, comment on compte, et y’a combien de blogueurs et combien de français connectés au ouaib…

    Hé, les mecs [ben, oui, en plus, c’est tous des mecs, j’y peux rien] : les blogueurs et les français connectés, ils connaissent des gens, ils font d’autres trucs et ils discutent… Marrant ce côté “les blogs, c’est virtuel” pour des… blogueurs.

    On parlait des freeWOmen avec Isabelle [eco-echoes] qui disait qu’expérimenter le fonctionnement en réseau des freeWOmen avait changé sa vision des choses. Pour tout. Que son bouquin, elle ne l’aurait pas fait pareil, etc. Voila, voila.

    Sur ce, bonne nuit 🙂

  4. sophie says:

    Des sceptiques tous specialistes la communication ? mdrrr impression de microcosme deconnecté de la realité , il faudrait exposer la theorie de l’ordre sans commandements aux retraités, chomeurs, smicards, artisans, provinciaux et autres vulgum pecus qui eux aussi composent notre si difficile nation. l’autogestion des peuples ? très romantique ce retour intellectualisé et parisianisé de l’anarchie chère aux adolescents. tiens, 5H36, en ce dimanche matin, je file bosser 😉

  5. @Swimmer21 Oui, je connais le concept. J’ai fait un post l’année dernière. Mais partant pour des rencontres. J’ai d’ailleurs été invité à leur réunion la semaine dernière mais j’étais pas à Paris.

  6. Robert says:

    Le cinquieme pouvoir = l’opinion publique. Point barre.

  7. Iza says:

    Chouette, un samedi à l’usine. j’y vais !! et vous ? (trop drôle le vinvin, mériterait qu’on discute effectivement)

  8. Iza says:

    Pour ceux que ça intéresse, les 3 jours précédents j’interviens là :
    http://www2.injep.fr/communiques/com.form.coop.pdf

    L’idée est de s’interroger avec les participants sur l’approche coopérative. Cela rejoint certaines de nos préoccupations comme dans cette discussion :
    http://blog.tcrouzet.com/2007/01/08/participation-vs-collaboration/

    Et nous nous interrogerons forcément sur la place du web là dedans.
    C’est du concret, directement mobilisable et transférable. Voilà pour les sceptiques.

    Un autre article par un des intervenants (à partir de l’approche de JM Cornu) :
    http://www.generationcyb.net/Premieres-approches-d-un-projet, où l’on retrouve des exemples que nous connaissons bien….

  9. mry says:

    “Pour eux, le bottom-up c’est de la poudre aux yeux, certains disent même que c’est fumeux. J’espère qu’ils croient en dieu sinon je me demande comment ils font pour avaler le darwinisme.”… je n’ai pas écrit fumeux mais gazeux… ce qui place ta certitude sur le plan de la ‘pataphysique…

    Par ailleurs, si le 5ème pouvoir existait nous aurions pu voir des manifestations tangibles dans la vie réelle. Quid des associations, des institutions, des lobbys du 5ème pouvoir ?

  10. charlie says:

    Qu’est-ce que je disais : “Par ailleurs, si le 5ème pouvoir existait nous aurions pu voir des manifestations tangibles dans la vie réelle”.
    Dans la vie réelle…
    Il y a donc la vie réelle et la vie [ou les vies] irréelle[s], dont les trucs sur internet font partie ? Et dont en plus on est “deconnectés”…

  11. charlie says:

    [obligée de couper mon commentaire parce que dans ma vie réelle que j’ai malgré tout, ma fille veut que je m’occupe d’elle, encore d’elle, seulement d’elle. Elle n’a pas encore lu le 5° pouvoir, pour le coup, comme Vinvin elle préfère les 4 premiers boudoirs… :)]

  12. J’ai bien aimé un commentaire chez Dix sur Vingt:
    “Mets la cinquième pour voir !”

  13. @mry T’iras demander à Bayrou pour le lobby du 5eme pouvoir 🙂 Ce n’est pas parce qu’une chose ne se voit pas qu’elle n’est pas agissante ou existante… Il ne faut surtout pas chercher à la juger avec les vieux critères. Et puis, pour moi, les Donquichottes c’est du 5eme pouvoir. Le 5eme pouvoir ce n’est pas qu’internet comme ne cesse le répéter Charlie. C’est un truc qui s’appuie sur internet ce qui suffit à donner plus de forces à bien des actions.

  14. charlie says:

    [retour, la petite troll étant occupée ailleurs :)]

    Entre temps, Thieery est passé, il ne me reste plus grand chose à dire.

    Sauf @ Sophie : il n’y a que deux façon de répondre à un commentaire comme le votre. Ou je pars dans un réponse du style : je connais des blogs de chômeurs, de retraités, etc, d’ailleurs, je ne gagne pas beaucoup d’argent ; ce qui n’est pas faux mais reste dans l’annecdotique. Ou je vous demande si ce n’est pas de la rhétorique un peu rance d’opposer à des gens, dont vous ne savez rien si ce n’est que vous n’êtes pas d’accord avec eux, la “réalité”. Franchement, on dirait un truc de débat télé pour politiciens 🙂

  15. Une discussion sur La chose internet ( stiegler y participe ):
    A partir de la 46 ou 47 minutes.
    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/article.php?id_article=165&id_rubrique=69

  16. Axel says:

    Qu’est-ce qu’elle est bavarde aujourd’hui Charlie !! C’est la Néthique qui t’a donné envie de troller aussi ? 🙂

    C’est clair que mry étant à l’UMP, le 5e pouvoir il ne le voit pas, parce que personne n’a envie d’aller servir ce symbole même du vieux pouvoir absolutiste qu’est Sarkozy.

    La candidature de Bové en revanche, c’est le cinquième pouvoir, avec la pétition online.

    La dynamique Bayrou, le 5e pouvoir n’y a pas été pour rien depuis septembre.

    Et le second tour Quitterie / Charlie en 2012, ce sera 100% 5e pouvoir.

  17. Vinvin says:

    P’tain on s’absente quelques jours et c’est le box. Sacré 5ème pouvoir quand même…

Comments are closed.