J’ai écrit ce roman en 2003 pour me détendre de mon Ératosthène. Je ne l’ai pas publié. Je me suis amusé à le mettre sur lulu.com pour tester le service d’impression.

 

Je viens de recevoir ce matin un exemplaire, après presque trois semaines d’attente. Résultat impressionnant, un véritable paperback à l’américaine, pour 22,37 euros, port compris.

En fait, à ce prix en France en tout cas, je ne crois pas qu’on trouve en librairie beaucoup de livres avec couverture cartonnée. Ça ouvre de bonnes perspectives à la longue traîne (en préparation des e-books notamment).

Je vais faire corriger le manuscrit et le publierai bientôt une version plus finalisée. Sans prendre aucun revenu, en choisissant le format poche, je pourrai même proposer le livre moins cher qu’en passant par un éditeur.

Bon, il manquera le conseil d’un pro, et ce n’est pas rien car l’auteur est le plus mal placé pour critiquer son travail. Si vous voulez jouer à l’éditeur, n’hésitez pas. Nous devons réinventer la chaîne de production du livre.

4
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

4 comments

  1. jugurta says:

    “Bon, il manquera le conseil d’un pro, et ce n’est pas rien car l’auteur est le plus mal placé pour critiquer son travail. Si vous voulez jouer à l’éditeur, n’hésitez pas. Nous devons réinventer la chaîne de production du livre.”

    Thierry, moi je ne suis pas un pro de l’édition, mais juste un lecteur assidu.
    Je trouve l’idée intéressante, réinventer la chaîne de production du livre….c’est déjà un peu le cas en musique, du créateur au consomateur sans intermédiaire….ça le sera aussi en vidéo…pour le livre je crois que des éditions oubliées vont revoir le jour, je pense à ma bibli d’e-book de livres inconnus qui pourraient retrouver un public

  2. En attendant le livre électronique, la solution lulu est pas mal, encore que pas donnée. Distribuer en PDF des textes de 300 pages ça n’a pas beaucoup de sens. Donc c’est la seule solution pour le moment. Même si l’auteur renonce à ses droits, restent les droits de fabrication.

  3. paul de Montréal says:

    >Distribuer en PDF des textes de 300 pages ça n’a pas beaucoup de sens

    Oui surtout quand c’est pas au format A4 de nos feuilles de papier pour nos imprimantes laser qui ne gerent pas souvent automatiquement le recto-verso.
    J’attends la dalle (à cristaux liquides) légere et pratique pour lire mes e-books et ne plus avoir des “tonnes” de livres à transporter à chaque déménagement. En attendant il nous reste l’audio-book qu’on peut écouter partout avec un minuscule et tres leger lecteur mp3. 😉

  4. Dès que le texte sera propre, je reviendrais sur l’idée de trouver des voix:
    http://blog.tcrouzet.com/2007/03/11/cherche-voix/
    Comme le texte n’est pas officiellement publié, je ne serai pas contraint.

Comments are closed.