Un débat présidentiel sur internet ?

François Bayrou vient d’émettre l’idée d’un débat live sur le net, ce qui permettrait de s’affranchir des limites imposées par le CSA. Carlo Revelli vient d’annoncer travailler à l’organisation de l’évènement, et cela depuis lundi (sans en avoir parlé à Bayrou). Christophe Carignano est partant, d’autres blogueurs semblent motivés. Ce serait amusant de ramener la campagne sur notre terrain.

J’imagine déjà Sarko, Ségo, Bayrou et Le Pen autour d’une table. Puis les 8 autres candidats, avec un temps de parole égal pour les critiquer, voire les interpeller.

15
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

15 comments

  1. jugurta says:

    Bayrou à eu une bonne idée. Il a raison, on a envie de les voir s’étriper avant de pouvoir déposer un bulletin le 22 avril. Il faut le soutenir. SI Nicolas voisin ou toi Thierry ou Agoravox pouvaientt organiser ça, ce serait une preuve que le web prend (et prendra) de plus en plus d’importance en politique.

    Peut être que Bayrou va me faire finalement voté pour lui…

  2. L’idée me semble bonne… mais dangereuse ! Il faut faire très attention à la récupération : les internautes ne doivent pas servir d’alibi ! Ce débat doit permettre de trancher avec les formes traditionnels : aller plus loin qu’une simple retransmission sur le net d’un débat entre les 4 animé par un journaliste.

    Mettons à profit les forces d’Internet pour renouveler le genre ! Il faut que différents sites se rassemblent pour organiser un débat où les internautes (et pas seulement les blogueurs) seraient associés et directement impliqués.

    Il ne faut pas que ce débat soit le fourvoiement du “cinquième pouvoir” reproduisant les erreurs du “quatrième”. C’est une chance, saisissons-la ensemble !

    C’est ce que j’essaye de promouvoir avec mon équipe…
    http://www.isubway.fr/content/view/308/141/

  3. Dilbert says:

    Tiens, je viens de m’apercevoir que l’infolibéralisme est décrit en quelques lignes ici : infolibéralisme.

    Reste encore pour moi à savoir comment il se différencie de réalisations telles que Second Life (mis à part le fait que SL existe concrètement, non, euh, virtuellement)…

  4. Garbun says:

    Je pense que ça peut marcher au même titre que fonctionne le principe d’évaluation d’ebay (par exemple: “vendeur : M. Dupont, 97% d’évaluations positives”).

    C’est virtuel, non controllé par un groupe supérieur (qu’il soit gouvernement ou entreprise), et c’est très efficace.

  5. José says:

    Salut Thierry,

    Bon, c’est un “coup“ ! Pourquoi pas ? D’ores et déjà, ça met en relief le fait que Sarko ne veut pas débattre, et que Bayrou qui se faisait le chantre des “petits“ candidats il y a deux mois, montre son vrai visage en voulant faire un débat à 4 (sans les 8 “petits“).

    Vous vous souvenez du “la bande des 4“ de Le Pen ? Le Pen a remplacé le PC, mais l’UMP, l’UDF et le PS sont toujours fidèles au poste. Quelle nouveauté !

    Accessoirement, si Bayrou se retrouve à 3, coincé entre Ségolène Royal et Le Pen, ça casse sa stratégie de récupération de l’électorat de gauche et les deux autres vont le laminer sur le mode : t’es l’incarnation de la droite molle.

    Ça peut être amusant. Mais ça ne se fera donc pas.

    Tout aussi amusante est la volonté de faire du net et/ou des blogs un mass media, même décentralisé. Quoi ? Transporter la télé sur le net ? Programme commun pour tous les blogs ou, au moins, “un max“ de blogs ? Concurrencer TF1 ?

    Et moi qui croyais qu’il s’agissait juste de créer des lieux d’expression libres, personnalisés, déconcentrés, bref, de tuer TF1, pas de s’y substituer ! Vous cherchez pas un directeur ? :))

  6. @José Le but n’est pas de faire d’internet quoi que ce soit mais de faire avec internet ce qu’on ne pouvait pas faire avant, comme diffuser 9 directs simultanés totalement à la carte. Bon canal fait un peu ça avec le foot. Mais au foot, les joueurs ne peuvent pas vraiment se parler d’un match à l’autre. On peut imaginer ça. Si ça se fait, c’est à 12 ou pas.

  7. José says:

    Yeah ! Comme ça c’est mieux, mais bonjour le souk pour l’organiser. Pourquoi pas une partie de foot à 12. Ça leur éviterait de dire des conneries. Et je vois d’ici le coup de boule de Besancenot à Le Pen :))

  8. José says:

    Thierry, je cherche des mécaniques pour ce débat. Je viens de poster ça chez moi :

    – que chacun des candidats pose une question -et une seule- à 3 autres candidats de son choix. Soit 33 questions, d’une minute environ. Chaque réponse serait faite en trois minutes maximum et un droit de réponse accordé pour 3 minutes en tout à deux candidats. Ce qui donnerait un débat de 230 minutes. 4 heures !

  9. Je pense que la meilleure formule est de lié chat et blog. La limite du CSA ?
    Ce n’est pas le problème. Sur LeChatCitoyen.com, nous pourrions organiser un débat en parallèle avec 12 candidats et des questions des internautes.
    C’est l’un des intérêts du chat par rapport à la vidéo. On peut rassembler des centaines de milliers de personnes de manière réaliste.

    La plate-forme est prêt depuis une semaine. Il reste juste à la peupler.

    Donc, oui, nous sommes prêt à relever le défi également, en complément avec le média blog pour l’analyse.


    Mickaël Rémond
    http://www.process-one.net/

  10. Pour la mécanique, en chat, plusieurs approches sont possibles. La plus intéressante est la suivante: Envoi de questions pertinente en parallèle au candidat et réponse de chacun des candidats en parallèle.
    La question suivante, peux rebondir sur les incohérences où les oppositions entre les positions, etc.

    Oui, il faut une très bonne équipe d’animation et de modération d’un chat live, mais c’est jouable.


    Mickaël Rémond
    http://www.process-one.net/

  11. Ingrid says:

    c’etait le 3 avril, depuis bien du chemin a été parcouru par les candidats et la peur de se voir est monté.
    On a pu voir ça au forum Elle à Sciences po où le candidats ne se croisaient meme pas.

Comments are closed.