Beaucoup de choses impossibles à la télévision deviennent possibles sur internet. Si ma formule de débat en speed dating peut effrayer certains candidats, une autre formule plus classique pourrait leur convenir.

  1. Les 12 candidats sont invités à participer.
  2. Comme débattre à 12 autour d’une table est impossible, seuls les 4 candidats ayant une réelle chance d’accéder au second tour débattent.
  3. Les 8 autres se trouvent chacun dans des pièces différentes et regardent le débat principal qu’ils commentent en temps réel.
  4. Les temps de parole devraient s’équilibrer automatiquement. Les candidats commentateurs ayant plus de temps mais devant aussi écouter pour réagir.
  5. Les 9 séquences sont diffusées en temps réel, le grand débat et les huit commentateurs.
  6. Les internautes choisissent de regarder la séquence qui les intéresse.

Cette formule donne la parole à tous, ce qui me paraît indispensable, si nous ne voulons pas retomber dans la logique élitiste de la TV. Elle lève aussi l’objection concernant les limites du CSA énoncées par Nicolas Sarkozy.

Je crois que nous avons droit à des débats. C’est trop facile de repousser la confrontation au second tour, une fois que 80% des idées politiques des Français ont été écartées.

Point à 9h Je viens à l’instant de parler avec Christophe Carignano qui vient d’avoir Mariane, toujours partant pour organiser le débat, dans un esprit ouvert, sans que personne tire à lui la couverture. Un peu plus tôt, j’avais RMC, aussi intéressé. Agoravox est bien sûr dans la boucle, 20minutes aussi… Reste à définir une formule qui profite au mieux des technologies web, une formule qui permet à tout le monde de repiquer les images.

7

7 comments

  1. Tataiza says:

    nous serons là !

  2. vish says:

    “Comme débattre à 12 autour d’une table est impossible”
    >Mais si, rapellez vous la cène ^^

    “, seuls les 4 candidats ayant une réelle chance d’accéder au second tour débattent.”
    >et pourquoi pas les 2 seuls candidats qui ont une chance selon les média traditionnels…
    Je vois que le 5ème pouvoir n’est pas loin d’avoir les mêmes défauts que le 4ème.
    ‘Suis un peu déçu là.

  3. @vish Nous cherchons une solution pluraliste et faisable d’ici quelques jours. On peut pas refaire le monde en un jour. Quatre avec les autres en tribune c’est mieux que rien. Je vais publier un papier sur Agoravox pour lancer la réflexion. Il faut trouver une formule. Je ne fais que proposer. Le débat pur et dur à quatre ne plaisant pas du tout.

  4. Yves-Marie Brault says:

    Plutôt que de mettre les 8 “petits” à commenter *en temps réel*, on devrait pouvoir leur donner la possibilité de mettre le débat sur “pause” pour pouvoir placer leurs phrases, sinon, ça risque vite d’être inaudible puisqu’ils parleront en même temps que la poursuite du débat.

    Leur temps de pause serait d’un quart de la durée totale du débat, pour avoir en gros le même temps de parole que les 4 de l’arène.

  5. Farid Taha says:

    Réaction quasi identique à Vish avec comme nuance que Thierry a au moins eu le mérite de proposer un truc !

    Mais c’est vrai que si on se base sur le postulat de départ on se dit qu’il y a quelques mois Bayrou aurait été exclu de cette formule… !

    Je reste pour ma part plus favorable à des duels (ou duo comme vous voulez) c’est plus punchy. Un truc genre speed dating de 45mn à 1h de duels enchainés non stop jusqu’au KO !

  6. Lancelot says:

    12 candidats pendant 3h = 15 minutes chacun ! Si vous abordez 10 thèmes, cela fait 1m30 chacun par thème. Un peu court pour un “débat” ?

    10 points concrets pour organiser ce débat :

    1. Un nouveau site Internet spécial, collaboratif et créé en association avec tous les internautes volontaires afin d’éviter la récupération par qui que ce soit ;

    2. Un débat réel, avec une confrontation effective entre les 4 candidats et pas un simple jeu de questions-réponses ;

    3. 8 à 10 thèmes de débats, sélectionnés par les internautes sur le site spécial et pour lesquels ils proposent leurs questions aux candidats ;

    4. Un temps de parole égal sur chaque thématique, et non sur l’ensemble des débats, afin que tous les candidats s’expriment autant sur chaque sujet ;

    5. 3 spécialistes pour encadrer chaque thématique, issus de l’Internet, du milieu associatif et de la société civile, afin d’obtenir un débat sans faux-semblants ;

    6. Un animateur pour assurer la fluidité, effectuant les transitions entre les débats et chargé de veiller au bon déroulement des échanges dans un cadre serein ;

    7. Un évènement public dans une grande salle, comme le Cirque d’Hiver, permettrait de rendre le débat transparent et ouvert à tous (presse, internautes, acteurs du monde associatif, citoyens) ;

    8. Une retransmission en direct, sur le site Internet spécialement créé, sur Second Life, dans des lieux publics partout en France pour que le débat ne soit pas confisqué à ceux qui n’ont pas d’accès Internet ;

    9. Une véritable interaction entre les candidats et les citoyens pour permettre la remontée instantanée des réactions, les candidats pouvant ainsi être relancés sur les sujets les plus sollicités ;

    10. Un final en questions libres et ouvertes, posées en direct depuis l’Internet, la salle du débat ou les lieux publics relayant les échanges.

    http://www.isubway.fr/content/view/316/141/

  7. d3log says:

    Pourquoi ne pas organiser trois débats, avec les mêmes thèmes, les groupes de débatteurs seront tirés au sort… Ceux qui veulent absolument une confrontation entre les deux principaux candidats attendront le deuxième tour… Même temps de parole, même dispositif, mêmes thèmes…

Comments are closed.