Réponse à Schneidermann

Dans son papier du monde (PDF), Schneidermann accuse les blogueurs de ne pas avoir été pros durant cette campagne. Et lui avec son Big Bang Blog l’a-t-il était pro ? N’est-il pas un de ces blogueurs ? Est-ce qu’être journaliste le dédouane ? A-t-il essayé d’organiser le débat qui n’a pas eu lieu ? Non.

Mais bon son analyse n’est pas si loin de celle que j’ai publié le 4 mai et qui a été reprise par la RSR.

[audio:20070507rsr.mp3]

Ce dont ne parle pas Schneidermann, c’est des autoroutes pour les idées que nous apprenons petit à petit à tracer. Pour lui, les autoroutes partent encore de Paris, c’est-à-dire des grands médias. Pendant ce temps, nous multiplions les interconnexions transversales (comme le réseau libre). Un jour, elles feront la différence, n’oublions pas qu’il y a cinq ans il n’y avait que des chemins poussiéreux.

12
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

12 comments

  1. Lancelot says:

    La guerre Schneidermann – Crouzet serait-elle déclarée ?

  2. Pas du tout, c’est juste que quand on lit le présent par le petit bout de la lorgnette, une élection présidentielle, on ne voit pas les choses importantes.

  3. Salut Thierry,

    Je crois que M. Schneidermann a une passion pour le journalisme citoyen et pour AgoraVox en particulier… 🙂

    Cf les premiers commentaires à la suite de ce billet http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=581

    Dommage qu’il nous ait pas fait profiter de son expérience (comme on lui demandait d’ailleurs) et dommage aussi qu’il oublie de préciser dans cet article du Monde que l’amateurisme (indéniable) était non seulement le notre mais aussi de tous les médias qui faisait partie de l’aventure à commencer par Le Monde, Libération, 20 Minutes, Les Echos et tous les nombreux autres qui sont listés ici http://www.agoravox.fr/debat-article.php3?id_article=21887

    Heureusement que les fondateurs de Rue89 sont trois anciens journalistes de Libération sinon ils s’en prendraient eux aussi plein la figure… 🙂

  4. Axel says:

    Tiens, et si l’on organisait un débat avec tous les candidats aux législatives ? 🙂

  5. Swimmer21 says:

    Je me permets de vous donner une métaphore dominicale pour les interconnexions. Pour connecter deux fils électriques, il est possible de les tortilloner l’un avec l’autre. Ce n’est pas très sauf et peut se défaire à l’occasion de quelques secousses. Il est aussi possible d’équiper les fils de prises. C’est beaucoup plus solide et sauf et comme le disait une personne, “on peut faire passer plus de courant avec une prise”.
    Structurer les interconnexions par des blogs, des lieux, des langages, des procédures, favorisera la redondance, l’ubiquité, l’instantanéité de l’information… et contribuera à “faire passer le courant”.
    Il s’agit d’avoir en la matière d’avoir une vision sur cette structuration. Le reste suivra.

  6. Cette idée m’a aussi traversé Axel 🙂
    Il faudrait proposer ça partout en France 🙂

  7. Jacky DEVAUX says:

    Monsieur Daniel SCHNEIDERMANN est bien gentil, il égratigne de sa griffe les blogueurs, qu’il juge trop amateurs, mais comme d’autres, il est pris la main dans le sac, de l’objectivité à géométrie variable, pour critiquer la qualité de la production alternative, il faut commencer, par ne pas la censurer, comme cela a été le cas pour les deux écrits ci-dessous :

    Quand sur TSS et ailleurs, j’ai écrit “je pense qu’il n’y a rien de plus détestable, que de manœuvrer pour se faire passer pour ce que l’on est pas, manger à tous les râteliers relève de la supercherie, ma sensibilité de droite, m’a fait voter pour François BAYROU au premier tour, la raison me fera voter Ségolène ROYAL au second”, c’était valable aussi pour les journalistes et hommes de médias…

    Je constate avec déception, que comme d’autres, qui appellent les français moyens “à bouger” en ouvrant leurs “GG”, vous filtrez, vous exploitez ce qui sert votre dessein, vous ignorez, étouffez, ce qui vous dérange, même s’il s’agit de vérités qui s’inscrivent dans votre prétendu combat…

    Ci dessous, vous trouverez, le billet, que je vous ai envoyé à plusieurs reprises (que vous n’avez pas publié), dans lequel je me démarquais de l’idéologie antisémite de TSS, qu’avançait mon contradicteur Denis (si TSS est si infréquentable pour ce Denis, pourquoi dans son billet a-t-il mis le lien de TSS afin que le plus grand nombre puisse s’y connecter, pourquoi ne l’avez-vous pas censuré, comme vous avez censuré ma réponse ?), dans lequel je rejetais l’accusation sous-jacente d’antisémitisme que ce Monsieur n’a fait que laissé supposer (si vous publiez un billet sur un site classé par le Monde – je ne porte pas de jugement, c’est Denis qui l’affirme, vous ne l’avez pas contredis ni censuré – antisémite et d’idéologie d’extrême droite – certains écrits de TSS, ne doivent pourtant pas faire rire Jean Marie LE PEN – parce que les médias « respectables », sont inaccessibles à certaines vérités (dans certains pays on empêche la liberté d’expression en emprisonnant ceux qui s’expriment, en FRANCE c’est plus soft, pas (encore ?) de prison, pas davantage accès à la parole, même des médias supposés de gauche, deux méthodes pour un même résultat…

    Votre analyse sur APATHIE me convient parfaitement, sauf que dans un autre registre, vous êtes aussi condamnable que lui…

    Vous critiquez à juste titre, certains de vos confrères, pour un manque d’objectivité, un manque d’impartialité, des médias, qui nous le voyons bien dans cette élection, instrumentalisent les électeurs, faussent un choix rationnel (bon nombre vont voter contre leur intérêt, parce qu’ils n’auront retenu, que ce que BOUYGUES, LAGARDERE, DASSAULT, et cie, leur ont distillé, pour les faire bien voter…), seulement l’objectivité, l’impartialité, que vous revendiquez, ne peut être que totale, pour tous les sujets, contre tous, même les amis, ce n’est pas votre cas, la censure de mon billet, qui ne m’a pas permis de répondre à une « accusation » en est la preuve…

    Monsieur Daniel SCHNEIDERMANN, vous êtes à n’en pas douter, très utile pour lutter contre la « pensée unique », le conformisme conservateur des médias traditionnels, qui avant l’objectivité de l’information, font passer le chiffre d’affaires, que les publicités des annonceurs rapporte, toutefois, ce n’est pas VOTRE vérité qui nous intéresse, c’est LA vérité, TOUTES les vérités…

    Je ne me fait pas d’illusion, vous n’aurez pas l’honnêteté intellectuelle de publier ce billet, ce n’est pas dans ce but que je l’ai écrit, je me désole simplement de constater, que comme d’autres, qui sont prompts à endosser les habits de « justicier », vous avez vos limites, qui ne sont pas impartiales……

    Pour terminer, vous et d’autres, m’avez ouvert les yeux, il y a dans notre pays un créneau à occuper, dès la semaine prochaine, je lancerai un Blog d’information et de révolte citoyenne, en partie sur le modèle du votre, dans lequel je mettrai mon grain de sel, entre autres, pour dénoncer les pseudos démonceurs (cet écrit que vous ne publierez probablement pas, pourrait être un bon début pour lancer le débat …).

    Ci-dessous contenu du mail que vous avez censuré :

    Monsieur,

    L’inconnu que je suis, n’a pas la prétention, que Monsieur Daniel SCHNEIDERMANN, soit sensible, à « l’hommage » que je lui ai rendu, pour avoir eu le courage de parler d’un sujet tout de même important, rien moins que d’essayer de « forcer les résultats du deuxième tour » d’une élection présidentielle, alors que tous les autres sont restés muets comme des carpes…

    Maintenant, qu’est ce qui vous gène, l’hommage rendu, ou qu’il l’ait été « aussi » sur TSS, dont moi je n’ai pas retenu que le postulat de défense des valeurs républicaines, ce qui est vrai, contrairement à d’autres blogs politiquement corrects, en ce qui concerne la possibilité de s’exprimer…

    Une fois pour toutes, je ne suis anti aucune confession, TSS a publié mon « billet », je les en remercie, ce qui ne fait pas de moi un antisémite, votre raisonnement à courte vue, est le même, qui fait qu’aujourd’hui, nombre d’électeurs vont voter contre leur intérêt…

    Par ailleurs, tout ce qui est écrit dans le Monde, n’est pas à prendre pour évangile, sans connaître loin s’en faut, ce vénérable titre, aussi bien que Daniel SCHNEIDERMANN, et pour cause, les déclarations de COLOMBANI, juste avant le premier tour, m’ont semblé bien ringardes… De mon analyse, il faisait à l’occasion, plus détestable que DASSAULT, qui a lui au moins le courage de ses opinions, peu importe Ségolène ou Nicolas, pourvu que rien ne change, que les riches et puissants restent riches et puissants, que les pauvres et inexistants, restent inexistants et pauvres…

    Pour terminer, et c’est le plus important, cette campagne, a montré des lacunes et des attentes des citoyens, pour de la nouveauté, de l’ouverture, dans la démocratie et dans les médias… Les jours, dans le pire des cas les années, sont comptés, pour les adeptes des mensonges, de la langue de bois, pour ceux qui s’autoproclament, alors que les faits son là pour les contredirent, candidat de la démocratie irréprochable, ou journalistes « GG » alors que leur attitude journalistique, les classeraient davantage dans les « PB »…A n’en pas douter, et ce n’est pas un hommage, juste un encouragement, des profils à la SCHNEIDERMANN (d’autres !!!) ont de beaux jours devant eux…

    Jacky DEVAUX

    PS : comme on est jamais si bien servi que par soi même, je vais moi aussi ouvrir un Blog de « révolte » citoyenne, pour apporter ma pierre à l’édifice de l’indispensable anticonformisme…

  8. Fred., de L. says:

    Le professionnalisme, c’est d’écrire correctement, même quand on est énervé.

    Et il a raison. On est tous passé à côté de qq chose là cette fois. On s’est tous fait menés par le bout du nez…

    J’ai attendu le déclic à la “Etienne Chouard” pendant toute la campagne. Et il n’est pas arrivé. Tant pis ? Pour cette fois et un peu plus même, je crois que oui.

  9. Faut arrêter de demander aux autres de faire ce qu’on n’a pas su faire.

    Et puis j’ai expliqué 100 fois qu’une présidentielle n’était pas propice à la monté d’un cinquième pouvoir car le débat est sur les hommes plus que sur les idées.

    En 2005, c’était tout différent.

  10. JeanPhi says:

    Bonjour à tous,
    Depuis quelques années que je parcours, en surfer (au sens propre comme au figuré), des blogs de ci, de là, j’ai été frappé par un chose: les auteurs sont d’une incroyable susceptibilité! Il suffit qu’un journaliste rappelle que ces citoyens ne sont pas journalistes pour que lesdits s’enflamment. On dit qu’il accuse, qu’il juge, qu’il dénonce… Non, il constate en répondant à un interview. Et un journaliste, ou un enseignant ou un plombier ou un chômeur qui écrit un blog reste un journaliste, un enseignant, un plombier… Le blog, ça peut être un hobby, non?

  11. Fred., de L. says:

    Oui Thierry. La campagne ne s’y prêtait pas. On ne maîtrisait pas les sujets. Pour le TCE, on avait un texte. Une référence. Là… On ne maîtrisait rien. Les présidentiables et les médias menaient la danse. Nous menaient par le bout du nez…. Un sujet génant sortait ? Sarko sortait une énormité. Idem du côté socialiste. Idem du côté des sondages.

    Je ne comprends pas par exemple que l’affaire ClearStream n’ait pas fait le tour du web pendant toute la campagne, avec les manipulations des uns et des autres, au grand jour… mais non. C’était hors sujet. Comme tout le reste. Sauf le Yacht. Sauf la relation Hollande-Royal. Sauf… le futile.

  12. aztl says:

    Rapelons nous que seulement un foyer sur deux est connecté et que de plus cette population de connectés n’est pas représentative de la population francaise. De plus dans ces foyers connectés toutes le personnes ayant acces à cette technologie ne sait pas forcément l’utiliser.

    La masse critique du cinquieme pouvoir n’est pas encore atteinte!

    Battons nous pour éradiquer la fracture numérique !

Comments are closed.