Et si Sarkozy ressemblait à Arnold

Cette idée m’a traversé ce matin en lisant dans Wired une note sur Arnold Schwarzenegger.

Un républicain qui vire démocrate, en tout cas qui gouverne au centre, réalisant en quelque sorte l’union nationale dont rêve Bayrou. J’ai l’impression que, pour rendre cette union possible, le plus simple est peut-être d’atteindre le pouvoir par les vieux chemins et alors de casser les clivages.

Gorbatchev l’a fait.

Arnold est en train de le faire.

Pourquoi Sarkozy ne le ferait-il pas ?

Je ne suis pas beaucoup l’actualité mais, en entendant dire qu’il ouvre son gouvernement, je me dis que c’est un premier pas.

Et je me mets à rêver. Sarkozy a tout fait pour avoir le pouvoir, il a tout écrasé. Maintenant qu’il a ce qu’il a toujours voulu, il va peut-être essayer d’être grand, c’est-à-dire de gouverner avec tous pour réussir des réformes.

Ce que je veux faire, dit Arnold, c’est représenter les gens, non pas mon parti.

Si ça pouvait être vrai en France, nous aurions tout à y gagner. Mais je ne suis pas sûr que les membres des partis apprécient.

On verra bien si Sarkozy est fort.

21
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

21 comments

  1. C’est une bonne chose de ne pas avoir de télévision et de ne pas trop lire la presse, mais il est bon aussi de regarder de temps en temps la télé et de s’intéresser à la presse pour voir l’étendue de la propagande.
    Un petit billet haut en couleur mais bourré de véracité ( ainsi que les commentaires ).
    http://essaisconcepts.blogspot.com/2007/05/kouchner-laile-droite-du-gouvernement.html

    Non Thierry, malheureusement il n’y a pas d’ouverture, c’est d’une impitoyable cohérence.
    Le moyen orient, L’Iran et l’Afrique sont les cibles.

  2. Tu sais j’écris souvent pour que mes souhaits se réalisent… 😉

    Je ne suis pas un observateur mais un influenceur 😉

  3. Jean-Hugues Matelly says:

    Je ne suis par certain, Thierry, que tu es une vue complète sur le niveau de contrôle de l’ensemble des pouvoirs qui est en train de se mettre en place…

    Allez, au hasard, dans le doamine qui nous intéresse ici :
    un magnifique projet de décret sur la surveillance de l’internet

    http://lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-899116,0.html

  4. Garbun says:

    “Je ne suis pas un observateur mais un influenceur ”

    J’aurais dis provocateur : “On verra bien si Sarkozy est fort.”; cette phrase je suis sûr qu’elle est destinée à lui plus qu’à nous.

    Tu devrais lui écrire directement.

  5. Marc says:

    Fort, il l’est et il n’a pas fini de te surprendre … à suivre

  6. Swimmer21 says:

    Je pense qu’il y a une différence entre Schwarzeneger et Sarkozy, c’est que le premier est un acteur venu en politique alors que pour le second, c’est l’inverse. Et cela change l’esprit dans lequel le rêve prend forme.
    Je crois que le jeu s’inscrit dans la dialectique droite gauche, sans changement de système. Celui-ci est basé sur la concentration des pouvoirs, une organisation centralisée, le contrôle…
    Assez loin du 5ème pouvoir.

  7. Parfois la fonction transcende l’être humain…

  8. Thierry,

    J’aimerais que tu fasses lire ton billet à ta femme… Une fois en t’écoutant parler lors d’une interview, elle m’a dit: “parfois j’arrive pas à comprendre comment il peut être si naïf et candide….”. Allez vas y. Montre lui ton billet…. 😉

    En revanche, si tu veux savoir ce qui nous attend jusqu’au 16 mai 2037 il suffit de lire ça:
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24254
    🙂

    Quand à l’ouverture à gauche jette aussi un coup d’oeil à ce sondage http://www.agoravox.fr/sondages.php?dispid=44

    Et pour une fois Schneidermann a vu juste: http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=622

  9. Tu sais je suis ça de tellement loin… Je n’ai pas regardé la TV depuis le soir du premier tour, je risque de ne plus la revoir d’ici la prochaine coupe du monde (si cet été pour le Tour de France).

    En lisant ce petit texte de Wired, je me suis pris à rêver.

    Moi je fais dans la politique fiction heureuse par dans le catastrophisme. Je préfère que Sarko se bonifie et me surprenne plutôt qu’il vire dictateur.

    Si Arnold a réussi…

    Mais je vais rester sur mes gardes !

  10. Arnold :”Un républicain qui vire démocrate”
    Un républicain qui vit avec une démocrate ( et toute sa famille, les Kennedy même sans télé, cela te dit quelque chose ? )

  11. Axel says:

    Je suis d’accord avec Thierry.

    Ce qui me fait marrer (enfin à vrai dire c’est assez triste), c’est d’entendre ceux qui ont défendu pendant la campagne l’idée d’union nationale, crier à la traîtrise parce que des gens du centre et de la gauche font cet essai de l’union nationale avec la droite.

    Ils ne laissent même pas le temps de l’essai. Non ils hurlent avec a priori contre toute coopération au-delà des partis.

    Pas mal de gens sont en train de discréditer toutes leurs idées, car si l’on commence à fusiller l’esprit d’ouverture avant de voir ce que ça donne, il n’y aura jamais d’ouverture.

    La question qu’il faut se poser c’est :

    – est-ce qu’on préfère un gouvernement 100% UMP, ou est-ce qu’on préfère voir Kouchner, Védrine… ?

    Pour moi la réponse évidente, je préfère l’ouverture. Donc c’est stupide de fusiller l’ouverture en la ramenant à de la tactique.

    Evidemment que c’est de la tactique. Tout est tactique en politique, toujours.

    On voit aussi de la tactique chez des pro-Bayrou qui deviennent verts en voyant que Sarko reprend le thème de l’union nationale.

    Ils préféreraient voir Sarko faire accord avec Le Pen, pour pouvoir conserver leurs petits espoirs d’incarner une relève au centre…

    Je les laisse vouloir enfermer Sarko dans la droite dure, et je salue l’ouverture vers Kouchner et vers Védrine.

    Mieux vaut cette ouverture maintenant que l’ouverture avec Bayrou en … en combien ? en combien Bayrou peut-il espérer arriver au pouvoir, avec sa stratégie de ne vouloir être que le numéro un et rien d’autre ?

    Pour se rendre compte un peu du ridicule de Bayrou, il faut s’imaginer un Sarkozy disant en 2002 : “maintenant ce que je veux, c’est être Président en 2007. Alors je refuse tous les postes de ministre, indignes de ma hauteur. Ce sera Président sinon rien !”

    Sarko sans ministère entre 2002 et 2007 n’aurait jamais pu être Président aujourd’hui.

    C’est en passant au Minefi et à l’Intérieur que Sarko a pu occuper l’actualité, développer ses réseaux, constituer ses dossiers sur les gens, sur les journalistes, sur tout le monde, pour les tenir et obtenir le pouvoir.

    Bayrou veut faire l’impasse sur toutes ces étapes intermédiaires. Il veut être Président sans accepter aucun ministère. Après il s’étonne que Le Monde ne lui serve pas la soupe. Bayrou n’a aucune prise sur personne, il est resté trop loin du pouvoir.

    A noter que Mitterrand, Chirac et Sarkozy ont tous trois été ministres de l’Intérieur, avant d’être élus Président. Un poste clé.

    Bayrou a été ministre de l’Education et c’est tout. Un peu court pour devenir Président.

    Qui est le plus naïf ? Thierry qui salue l’ouverture de Sarkozy ? Ou ceux qui font campagne pour un Bayrou qui ne deviendra jamais Président, enfermé qu’il est dans son Ego plus gros que l’Everest, refusant toute nouvelle expérience ministérielle ?

    Ce qui est grave c’est que Bayrou est en train de paralyser de vraies belles énergies, car il y a des gens sincères qui y croient, et qui s’apercevront trop tard que Bayrou est une impasse.

  12. On s’enfou de Bayrou. Mais il faut arrêter des raconter des histoires sur l’ouverture de tel ou tel homme politique. Tout ça n’est que tactique en vue des législatives.

  13. Axel says:

    “Tout ça n’est que tactique en vue des législatives.”

    Et après ?

    Parce que Gorbatchev c’était pas de la tactique ?

    L’URSS n’arrivait pas à suivre le rythme de la course aux armements imposée par Reagan. Elle a choisi d’ouvrir par tactique, pas pour faire le bonheur des Russes.

    La tactique peut mener à une ouverture réelle, une spirale qu’on ne peut plus arrêter.

    Lorsque Thierry dit :

    “J’ai l’impression que, pour rendre cette union possible, le plus simple est peut-être d’atteindre le pouvoir par les vieux chemins et alors de casser les clivages.”

    il a l’Histoire avec lui. C’est toujours comme ça que ça se passe.

  14. Gorbatchev, c’était dans certain contexte, il a poussé ce qui déjà avait tendance à tomber.
    Faire une analogie avec la caricature du boss des hautes seine est une connerie. Je suis près à manger mon écran si je me trompe.

  15. Attendons de voir. Moi je n’ai rien contre Sarkozy a priori car j’en ai contre tous les politiques. Pour moi, il ne vaut pas moins qu’un autre.

    J’ai défendu l’idée d’union nationale durant la campagne, s’il essaie de la faire, je me fous de ses raisons… pour réussir dans notre monde, il faut passer par l’union, c’est-à-dire la coopération à vaste échelle.

    Si ça déraille, nous serons là.

    Tous les fans de la démocratie représentative me font aujourd’hui rire. Elle a mené au pouvoir leur adversaire et ils sont énervés. Pour pas se retrouver dans cette situation à l’avenir, il faut passer au participatif, il faut virer du paysage nos représentant et se représenter soi-même.

  16. sophie says:

    Se representer soi même ? ouaisss, je me charge des cotisations urssaf et je propose une loi qui en exonere toutes celles qui s’appellent sophie. ( a toutes fins utiles : je plaisante ) 🙂

  17. Marc says:

    Hem… Comparer Sarkozy à Gorbatchev, c’est un peu tout much, ce me semble.

    Je n’ai pas vu que M.Sarkozy, dans les différentes fonctions qu’il a occupé depuis 30 ans qu’il est en politique, ait révolutionné quoi que ce soit. Par ailleurs, nous ne sommes tout de même pas dans l’ex-URSS, n’en déplaise à la CGT 🙂

    Enfin, c’est une affaire d’échelle. D’un côté un politicien local qui a tout à prouver (bonne chance à lui); de l’autre un homme d’Etat qui a marqué son siècle. Autant comparer Gandhi et Roselyne Bachelot. Sans offense 🙂

  18. coya says:

    Je comprends. Prendre la politique un peu plus à la lègère ne ferait pas de mal à la France.

  19. Guy says:

    C’est marrant toutes ces comparaison de Sarkozy avec des acteurs venus à la politique, aujourd’hui c’est schwarty, hier c’était Reagan …

  20. Ax says:

    Arnold Schwarzenegger :

    J’ai énormément d’admiration pour Nicolas Sarkozy et je pense que tous les hommes politiques dans le monde l’admirent pour sa politique d’ouverture

    http://www.page2007.com/2007/06/27/arnold-schwarzenegger-jai-enormement-dadmiration-pour-nicolas-sarkozy-et-je-pense-que-tous-les-hommes-politiques-dans-le-monde-ladmirent-pour-sa-politique-douverture/

    “Je pense que Nicolas Sarkozy apporte vraiment un sang neuf à la politique”.

    “J’ai énormément d’admiration pour lui et je pense que tous les hommes politiques dans le monde l’admirent pour sa politique d’ouverture. Il va insuffler une énergie nouvelle dans les relations entre la France et les autres pays et avec notre Etat”.

    “Je veux faire mon possible pour l’aider”, a affirmé le gouverneur de Californie.

    Ils ont ainsi parlé de la manière dont “la France et la Californie peuvent travailler ensemble pour lutter contre le réchauffement climatique et en faveur de l’environnement”, a-t-il dit.

Comments are closed.