Retrouvez Étienne Chouard au mieux de sa forme. Il cherche à convaincre un constitutionnaliste plus jeune que lui mais d’un vieux jeu consommé qui croit que la démocratie est un truc écrit dans le marbre. Ou comment des gens venus d’ailleurs mettent dans l’embarras les gens installés (par leurs diplômes ce coup si). Et ce n’est qu’un début. Les hommes libres sont en train de se redresser.

Vous imaginez le temps que nous aurions tous gagné cette année si nos députés avaient été tirés au sort, puis s’ils avaient élu notre président ? Au moins autant de temps qu’en jetant sa télé par la fenêtre… ça je l’ai fait. Je l’avais même fait pour la politique jusqu’à ce qu’elle me rattrape à cause de ce net qui nous permet enfin de faire notre révolution.

Je vois juste un inconvénient majeur au tirage au sort. Qu’allons-nous faire après ? C’est tout de même marrant la politique, c’est même passionnant ce jeu de rôle en grandeur nature… facile de se prendre au jeu.

Que faire alors ? Nous n’avons plus qu’à sauver le monde en luttant contre les intégristes de tout poil qui se revendiquent de Mère Teresa. Il y a du boulot, pas la peine de perdre du temps avec les élections.

Hier après midi, une étudiante m’a téléphoné pour me poser quelques questions pour un mémoire. Je lui ai dit en substance que nous vivions en monarchie élective et j’ai évoqué le tirage au sort. « Mais ne risque-t-on pas de voir des mauvais arriver au pouvoir ? » m’a-t-elle demandé.

Cette objection surgit souvent comme si le fait d’être élu garantissait de ne pas être mauvais. Je ne vois pas en quoi. Au mieux, en se faisant élire, on prouve qu’on est bon à ça, c’est tout… quant à gouverner c’est une autre affaire.

Mais bon… je suis persuadé que nous pouvons, et même devons, nous passer de représentation. Le tirage au sort serait un progrès car il habituerait les hommes à renoncer au pouvoir. C’est peut-être un pas vers la démocratie décentralisée, mais juste un pas.

Écouter ce débat m’a beaucoup énervé. Je ne supporte pas les gens qui croient que rien ne peut changer, qui oublient que ces choses sont là parce qu’elles sont apparues et qu’elles ont évolué. La meilleure façon de tuer la démocratie est de ne pas la changer.

Le constitutionnaliste a parlé de l’essence de la démocratie. Je tremble de rage quand j’entends ça. Parler d’essence, c’est se placer dans un cadre platonicien, celui des idées éternelles, ce cadre repris plus tard par le Christianisme, ce cadre au fondement de toutes les monarchies absolues… un monde où la théorie de l’évolution n’a pas sa place, un monde d’intégrisme.

Les essentialistes, les partisans d’une forme ou d’une autre d’essence, sont les ennemis des hommes libres.

23

23 comments

  1. fred says:

    il y a une faille tout de même, c’est que celui tiré au sort, n’a pas à répondre forcement de son “bilan” ..

    Pour être réélu, l’élu classique doit avoir appliqué des elts de son programme ou fait avancer un minimum de dossiers .. c’est une motivation tout de même .. (je suis contre ceux qui disent que les élus ne tiennent pas leur promesses, que ce sont des menteurs , etc .. Délanoé,

    mais le tirage au sort est une piste intéressante ici .. on est en train de considérer la démocratie comme un logiciel open source dont on corrige les bugs constamment au lieu de rester à la version 1.0 ..

    et c’est vrai qu’il faut essayer de changer (bien grand mot ! disons faire évoluer) le système démocratique pour corriger les bugs constatés (manque de liberté dans les décisions, rattachement à des groupe parlementaires fixes pour toute la durée du mandat, clan-partis, coup bas etc ..)

  2. fred says:

    pardon ma phrase n’a pas été terminé, je voulais dire

    (je suis contre ceux qui disent que les élus ne tiennent pas leur promesses, que ce sont des menteurs , etc .. des élus aussi divers Délanoé, Juppé, mitterand, Borloo, huchon, braouzec etc .. sont des élus de droite ou de gauche qui ont appliqué leur programmes)

  3. Les élus atteignent bien rarement leurs objectifs et ils sont tout de même souvent réelu… Le bilan a justement très peu de poids dans le système électoral actuel.

    Je vais demander à Etienne de répondre à cette objection 🙂

  4. fred says:

    “Le bilan a justement très peu de poids dans le système électoral actuel”

    non pas d’accord !

    Delanoe a fait plein de choses dans Paris ! (rien a voir avec un coté partisan, juste que je suis dans un comité de quartier et donc bien au courant)
    je n’ai jamais vu autant d’aménagement dans la capitale ! piste cyclable, trottoirs élargie, aménagement pour les mal voyant, paris plage, les conseils de quartier (très actifs !), les places en crèches, la renovation ZAC rive gauche, les musées municipaux gratuits, la mise en place de velov, le ticket unique de transport valable 1h (métro +bus), le bio dans les crèches etc..

    et je précise que il y a certainement des exemples de Maires de droite dans d’autre ville qui font avancer les choses aussi .. (droite – gauche quelle différence quand il s’agit d’améliorer la circulation)

    Le problème des français c’est cette sinistrose et ce coté je sais tout (en fait rien !), populiste qui classent les politiques dans le clans des pourris, qui ne font rien etc ..

    tu sais de quoi manque notre socièté ? d’informations pertinentes .. ou bien on est dans la surinformation ou dans la non-information ..

    et le web peut être un vecteur fabuleux pour rétablir la bonne dose ..

    Fait un sondage : demande aux gens autour de toi si ils connaissent le nom de leur député .. tu verras les réponses .. (et toi tu connais le tiens ?)

    vouloir changer le système je veux bien .. mais mieux connaitre celui qui existe et mieux l’exploiter est aussi important ..

    Les élus votent les lois, les électeurs votent pour les élus ..

    En France quand on est pas content : on gueule, on fait grève, on manifeste .. (c’est pourquoi je crois que ton livre le peuple des connecteurs est si pertinent!) Au Etats-unis on écrit à son “parlementaire-senateur” pour leur dire que l’on est contre telle ou telle loi .. et parfois le sénateur malgré son appartenance à un groupe vote contre car il sent bien que ces électeurs ne le suivent pas ..

    Faisons en sorte que chaque citoyen sachent quelles sont chaque semaine les lois votés par quels élus .. et nous pourrons juger/agir sur pièce .. (je crois que aux USA justement par internet on peut savoir exactement ce que chaque sénateur a voté sur tel loi .. depuis peu, bon sang ça c’est simple et concret)

    oui pour “Hacker” le système .. non pour le bruler 🙂

  5. Le mien de député c’est un communiste. Je le connais. A midi, je déjeune avec son adversaire socialiste. 😉

    On verra bien si Delanoé est réélu 🙂

    Pour le suivi, je suis 100% d’accord…

  6. aztl says:

    A propos de tirage au sort.

    Il y a un tres bon livre de Philip K Dick qui s’appele ‘LOTERIE SOLAIRE’.

    Les auteurs de science fiction sont une mine d’or pour qui veut changer le monde.

  7. Un classique… si je me souviens l’heureux élu s’enfuit… comme dans la bible…

  8. fred says:

    Sego était majoritaire dans 19 arrondissements sur 20 (donc grand électeurs et pour l’instant Delanoe passe)

    Delanoe ne repassera justement que s’il communique sur son bilan !! sinon il est foutu ! il y a un article dans libe ce matin qui dit que pour sarko, delanoe est le meilleur à gauche ! coincidence coincidence ..

    PS : je ne suis pas membre du PS et pas pro Delanoe mais en phase avec son programme et son bilan ..

    autre coincidence ! alors que j’écris ce commentaire … à la radio il passe “power to the people” de Lennon ..

    Décidement !

    Bon ap !!

  9. Un des premiers posts sur mon blog portait sur le livre de Bernard Manin qu’Etienne Chouard recommande à la fin de l’émission, autant dire que je suis plutôt en phase avec ce qu’il raconte ! Mais c’est aussi un idéaliste, Thierry 🙂 L’essentialisme, non, mais l’idéalisme au sens contemporain du terme, ce n’est pas la permanence des idées mais la croyance en des idéaux. Sans idéaux, sans utopistes, pas de réformes, pas de changements, mais de la gestion dont le but est de conserver le système en état… Un peu comme le monsieur du débat quoi 🙁

    @ fred : tu écris “Delanoe ne repassera justement que s’il communique sur son bilan !”
    C’est bien le problème. Ou la com’ est bonne, ou elle est ratée [ou l’agence de pub de l’adversaire est meilleure]. Ou ça se voit, ou ça ne se voit pas… Ou on choisit tous ensemble ou certains décident tous seuls… Bref, ça devrait se passer en amont et en fait ça ne se passe même pas en aval !

  10. Pourquoi troll ?
    En dix lignes tout est dit. L’essentialisme la plaie, contrairement à l’existentialisme ( pas celui de Sartre ). On peut etre existentialiste et idéaliste, pas de contradiction.

  11. J’étais dans le cadre philosophique… moi aussi je suis idéaliste selon le sens courant. No problem.

  12. Hugues2 says:

    Oui… Ben, bon courage ! Nous avons tous vu le choix des électeurs ce 06 mai dernier.

    Il n’y a plus qu’à attendre que notre nouveau sauveur “Super Sarko”, s’occupe de nous en attendant gentiment qu’il est la sagesse de nous proposer ce fameux tirage au sort…

    Les françaises et les français ont fait leur choix. A présent nous n’avons plus qu’à attendre et voir…

    Franchement je ne pense pas que les politiques nous écouterons un jour. Il faut renverser le problème en ne leur laissant pas d’autre choix que de nous écouter…

    Comment ? En faisant leur boulot à leur place, par la redistribution gratuite. Seule carotte pour faire avancer le peuple à son avantage.

    Et non comme aujourd’hui à son désavantage du fait du pouvoir et de ceux qui tiennent les rennes !

    Puisque ce sont eux qui font la pluie et le beau temps il leur est facile de dire la messe !

    Cela s’appelle : Le trafic d’influence !

    Celui qui est élu, par le trafic d’influence à le droit de conditionner ou manipuler ceux qui se trouvent en dessous de lui au nom cette si jolie expression : La fameuse – Raison d’état ! Pour ne pas encore employer le mot POUVOIR !

    Comme beaucoup, je ne suis pas un génie en politique certes, ni même un génie tout court…
    Mais comme beaucoup d’entres nous, actuellement à part attendre et voir… Vous me suivez… ? Il en est ainsi… (A suivre…)

  13. Reivilo says:

    Bonjour à tous, comment ça va Thierry depuis tout ce temps ? La banane ?

    Je viens vous parler, vous les connecteurs, de la rhétorique morbide de Nicolas Sarkozy.

    En direct du DALIM :

    http://dalim.blog.20minutes.fr/

  14. Reivilo says:

    Thierry, j’aurais besoin également de quelques conseils si tu le veux bien pour augmenter la visibilité de mon blog. Tu as des trucs ?

  15. @ Thierry : j’avais bien compris, je précisais seulement parce que j’en ai marre d’entendre des “c’est complétement idéaliste”, “c’est utopiste”, etc. sur pas mal de sujet. Comme si c’était une réfutation. Du coup, je précise, parce que le cadre philosophique, heu, comment dire, pour beaucoup…
    @ Henri : pour ça troll : je chipote toujours sur des micro-bout de phrase de Thierry, sans doute parce que je suis assez en accord sur le fond. Bon, des fois, je chipote aussi sur le fond 🙂

  16. Pour ceux que cela interesse, une vision d’un grand logicien sur l’essentialisme, l’idéalisme, etc… et la philosophie des sciences. Bonne vulgarisation.

    http://iml.univ-mrs.fr/~girard/LGC.pdf.gz

  17. Swimmer21 says:

    Bon, je jette un pavé dans la mare (marre!). Quand on me parle d’essence, je pense tout de suite à la pompe, celle qui pompe l’essence (au sens figuré). Celle des shadoks est un modèle du genre !!

  18. pankkake says:

    A propos du tirage au sort, je conseille le livre “La stochocratie”, collection Iconoclastes.

  19. La seule critique que je ferais sur l’intervention d’Etienne Chouard c’est d’insister sur les grecs ( un peu le même défaut chez Thierry ), pas parce que je trouve cela impertinent ou faux, au contraire, mais parce que cela tend à décrédibiliser le discours.
    Je m’explique. Quelque soit le niveau de connaissance sur le sujet ( république, démocratie grecque ), cela passe mal. Par exemple les bouquins, Manin d’un coté, un mec sérieux et de notre époque, et un truc qui parle de choses datant de 2500 ans. Le même argument de rejet fonctionne à tous les niveaux.
    Chaque fois le lecteur ou visionneur se dit « quel rapport avec ces gens d’une époque lointaine ? »
    Le docteur en droit doit se dire la même chose.
    Si Etienne parlait de ce projet, avec les documents sous les mains et pendant 4 heures, il faudrait irrémédiablement parler des grecs, dans un débat rapide, cela ne fait pas sérieux.
    C’est mon impression.

  20. Anma says:

    Moi, je n’aime pas la démocratie : si l’élu correspond au choix de 53 % des votants, forcément il ne correspondra pas au choix de 47 %. Alors ? à quoi ça rime ?

  21. Hugues2 says:

    […] Lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpation, poursuivant invariablement le même but marque le dessin de les soumettre à l’absolu despotisme.
    Il est de leurs droits et de leurs devoirs de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir par de nouvelles sauvegardes à leurs sécurités futures. […]

    […] Ca veut dire que si quelque chose ne va pas, il est de la responsabilité de ceux qui en ont la capacité de passer à l’action. […]

    Benjamin Gates et le trésor des Templiers

    Magnifique, n’est ce pas… ?

  22. Hugues2 says:

    Souvenirs, souvenirs…

    http://www.dailymotion.com/oraclios/video/xf8ve_la-multitude-contre-lempire

    Amitiés à toutes et à tous 🙂

  23. Jean-Hugues Matelly says:

    Juste un mot pour dire que tout est question d’équilibre : si le pouvoir est confié via le tirage aléatoire, il faut un contre pouvoir d’une autre source. C’est évidemment tout aussi vrai pour un pouvoir élu.

Comments are closed.