Je n’ai pas la chance de Fred Cavazza, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, ne m’a pas invité à dîner avec elle. Elle ne veut sans doute pas entendre qu’il faut décentraliser dramatiquement… et renoncer au pouvoir. Pour le reste, j’espère que les invités ne s’éterniseront pas sur cette idée à la con d’une université internet. C’est une maternelle internet dont nous avons besoin.

23
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

23 comments

  1. C’est Paul qui m’a demandé si j’étais invité… d’où cette réponse 🙂

  2. Fred Cavazza says:

    Une maternelle internet ? Voilà un début de bonne idée. Plus de précision please…

    /Fred

  3. Je suis sérieux… j’expose cette idée dans Le peuple des connecteurs. Comme l’informatique devient un outil de représentation du monde, notamment pour les scientifiques, si tu n’as pas les bases tu restes étranger au langage de ton temps… C’est pour ça qu’on enseigne les maths, parce que c’est un outil pour déchiffrer la réalité… Maintenant l’informatique est aussi cet outil. Je crois qu’il faut maîtriser tout ça le plus tôt possible… c’est un langage, le langage du XXIe…

    Il ne sert à rien de former les grands si tu as des petits largués. Les nôtres le sont souvent. La plupart de nos bacheliers ne savent pas aligner 2 lignes de codes. Et puis certains vont faire philo. Je me demande quelle philo car ils seront incapables de comprendre les penseurs contemporains (il reste beaucoup de charlatans avec lesquels perdre son temps).

    Nous avons des choses à apprendre aux plus jeunes. Des choses pratiques et avérées. Dans une université internet, je me demande bien ce qu’on enseignerait. Des choses périmées l’année suivante. Et qui enseignerait ? Qui sait ? Personne. Il n’y a plus d’expert, vive le 2.0.

  4. C’est pas une université internet dont nous avons besoin mais un ministère internet… pour diffuser notre façon de voir le monde et d’y vivre 😉

  5. lény says:

    “Je me demande quelle philo car ils seront incapables de comprendre les penseurs contemporains”

    Ne serait ce pas parce que -sans jugement de valeur- les philosophes viennent ensuite avec l’analyse de l’histoire des transformations ce qui leur permet de créer alors des concepts nouveaux ?

  6. Iza says:

    C’est rigolo cette discussion. moi j’ai déposé pour le CREPS un projet de création d’Université Populaire Numérique qui me semble plus adaptée. Pas de création d’un nouveau mamouth mais utilisation de ce qui existe … et de toutes les ressources du 2.0.
    Cette université là se contenterait d’essayer de sensibiliser les gens, de les aider à découvrir et développer de novueaux usages, à trouver ce dont ils ont besoin ou à inventer ce qui leur manque.. de leur donner ces fameuses bases, pas seulement techniques mais aussi (et surtout, j’insiste), d’analyse critique, de recul et d’autonomie. bref, vous connaissez mes dadas…

  7. Iza says:

    et plus oublie l’idée d’un Ministère… c’est pas à toi que je vais la faire, mais ce ne sont pas des lieux qui sont tout à fait mûrs pour ce qu’on veut faire.

    ou alors le mien (de Ministère)… 😉

  8. lény says:

    les transformations ne ce font elles pas selon toi grâce à ce que tu appelles les “hackers” ?

  9. Iza says:

    pour te donner un peu l’état des lieux, voilà ce qui nous tiens lieu de ministère actuellement :
    http://delegation.internet.gouv.fr/

    ils sont trois pelés, très motivés, mais ils n’ont pas un radis ….

  10. Tout le monde transforme tout… je veux juste dire que c’est mieux quand tu sais comment marche la voiture que tu pilotes… Tous les physiciens savent comment marche leur accélérateur de particules… un pilote de F1 est en général un super mécano… Si les réseaux deviennent notre infrastructure sociale, mieux vaut en savoir un minimum.

  11. DIEU says:

    “”un pilote de F1 est en général un super mécano””……..désolé mais c’est une affirmation complètement fausse?????

  12. Paul de Montreal says:

    J’imagine qu’ils ont du inviter à ce diner une quinzaine de personnes parmi les principaux blogueurs sur Paris.

    C’est interessant l’analyse que fait sur son blog Olivier Ertzscheid (qui n’ira pas) et sa liste de spécialiste NTIC au delà de la blogsphere.
    http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2007/11/invit-chez-valr.html
    En tous cas si c’est juste un coup de communication, il semble bien fonctionner sur le net avant même le diner. 😉

    Pour la ‘maternelle internet’, pas d’overdose entre le dessin, l’alphabet, le modelage, courir, escalader … ils auront bien le temps ensuite au collège voir au lycée.

  13. Henri A says:

    A Pseudo dieu:
    [“”un pilote de F1 est en général un super mécano””……..désolé mais c’est une affirmation complètement fausse?????]
    “fausse” peut se discuter, “complètement”, non : le gourou a précisé “en général”.
    Une majorité de ces pilotes sont des super mécano par le cul entre autres ( si je puis m’exprimer ainsi ). Il conduisent à la limite du matériel et leurs sensations fessiers leurs permettent de discuter de façon pointu sur les réglages ( ressorts, barres de torsion, angles d’attaque ( ouverture fermeture )) des suspensions, aérodynamique, moteurs, etc…

  14. lény says:

    Donc pour reprendre Henri, il n’est pas necessaire de maîtriser les tecniques du réseau, de la programmation pour appréhender ce dont nous cause le gourou. Il suffit donc de le ressentir par le cul (sans vilain jeu de mot)?

  15. swimmer21 says:

    La maternett ou comment faire ses premiers pas sur le ouaib. Je pense que malgré tout le contenu, la richesse de l’info existante, un site pédagogique serait bienvenu pour accueillir vraiment les personnes. Du genre “Bienvenu sur le net, vous allez voir, c’est plus simple qu’il n’y paraît. Je suis là pour vous aider à faire vos premiers pas, si le souhaitez”.
    Le blog de Francis Pisani a élaboré sur la notion de web literacy qui pourrait en former le contenu.
    Quand aux gars qui promeuvent l’internet dans les grands rouages de l’Etat, franchement, je les admirent. L’ADAE a fait des miracles en son temps et je peux vous dire qu’il faut avoir la foi . Tu penses que Pécresse les a invités ? Je suis sur qu’ils ont plein de bonnes idées ces gens là.

  16. Ax says:

    oui pas mal l’idée de la maternelle Internet.

    Apprendre du code à 30 ans, c’est assez rébarbatif.
    Et ne pas savoir programmer reste un vrai obstacle même avec le développement des CMS etc.

    J’ai fait du grec ancien et du latin, j’apprécie les deux, mais il serait plus judicieux d’apprendre aujourd’hui le codage informatique avant le grec ancien.

    “un ministère internet…”

    c’est à venir…
    http://www.lepost.fr/article/2007/12/03/1061743_sarkozy-nommera-un-ministre-charge-d-internet_1_0_1.html

  17. Iza says:

    “super mécano par le cul ”
    trop fort Henri. c’est tout à fait moi, super mecano du web par le cul, comme il a dit Leny.

    “Bienvenu sur le net, vous allez voir, c’est plus simple qu’il n’y paraît. Je suis là pour vous aider à faire vos premiers pas, si le souhaitez”.
    j’ai fait une intervention transparente, mais c’est entre autres ce qu’il semble manquer.
    Thierry va plus loin, il propose de mettre la barre plus haut, et plus tôt, histoire de dissoudre tout ça dans l’acquisition d’une compétence “de base”. Ok pour l’idée de l’acquisition de la langue (si j’puis dire), mais ça n’apprendra pas à un enfant quoi dire, quand dire et dans quel but.

    Tu as raison Thierry, mais même comme ça, ça ne suffira pas. Il manquera ce dont je parle.

  18. C’est un outil pour voir le monde différemment… tu as tes lunettes ou tu les as pas… c’est tout… après ce que tu fais de l’outil c’est une autre histoire… mais pour avoir une chance d’en faire quelque chose, il faut savoir qu’il existe et savoir s’en servir un minimum.

    Sinon pour la F1, je consulterai des amis fanatiques mais pour le peu que je sais… des Prost et Senna étaient des maîtres du réglage moteur… et ça tu le fais pas si tu ne sais pas comment ça marche, avec ton cul et aussi ta tête.

  19. Henri A says:

    Pour la formule 1:
    Quand j’étais petit je voulais être concepteur de formule 1. j’ai suivie la technologie de ces bagnoles de façon intensive de 1979 jusqu’à 1984 en concevant des maquettes démontables et mobiles en…cartons ! La seule chose que j’ai conçu en taille réelle était un Kart. Je suis toujours ( moins intensivement ) la f1. Je considère mes propos la dessus, comme sure.

  20. lény says:

    “des Prost et Senna étaient des maîtres du réglage moteur…” ben merde alors, y en a un qui termine contre un mur et un autre à baiser la main du pâpe …. par le cul au moins ….

  21. Paul de Montreal says:

    Vous voulez voir un bébé qui blogue ?

    http://www.youtube.com/watch?v=fi4fzvQ6I-o à partir de 1′ 28
    Here Comes Another Bubble – The Richter Scales
    😀

Comments are closed.