Christophe Grébert arrive second à Puteaux et sera donc au second tour des municipales dans une municipalité depuis longtemps transformée en république bananière. Il nous prouve que le travail de terrain associé à une forte présence sur le web paye. Tous ses efforts pour dénoncer les abus de pouvoir n’auront pas été inutiles. Mais le score des Ceccaldi, père et fille cumulés, restent effrayant : 61,25 %. Ce chiffre me fait douter, une nouvelle fois, de la pertinence du système démocratique. À quoi pensent les Putéoliens lorsqu’ils votent ? Ne sont-ils pas au fait des magouilles de leurs potentats ? Votent-ils par habitude, par fidélité à une étiquette ? Si c’est le cas, la démocratie est définitivement malade. Mais je ne veux pas être pessimiste aujourd’hui. À Asnières, Josiane Fisher animatrice d’Asnierois.org a rassemblé 12,5 % des suffrages et réussi à mettre en ballotage un autre dictateur du 92 : Manuel Aeschlimann.

8

8 comments

  1. Arnaud says:

    Sans être partisan d’un quelconque candidat, de toute façon je ne connais pas Puteaux. Un maire se juge en fonction de ce qu’il fait pour sa ville et ses habitants. Si Ceccaldi arrive en tête (proche de 50% quand même) c’est qu’elle doit avoir fait des choses bien, en tout cas du point de vue de ses habitants.
    Donc, à moins qu’il y ait des irrégularités, la démocratie ne me semble pas malade.

  2. Le renouvellement du corps politique se fera aussi par le renouvellement du corps électoral. Malheureusement avec la pyramide des ages que l’on a en France, cela demandera du temps.

    A la ligne de démarcation Droite/Gauche s’ajoute la fracture générationnelle : entre ceux qui bénéficient de la retraite et des prestation de santés et les plus jeunes qui savent qu’ils entretiennent un système dont ils ne bénéficieront pas.

    A ce sujet le dossier Express, “les jeunes et leur avenir”, est saisissant :
    http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/jeunes/dossier.asp?ida=463508&p=2

    A la question êtes vous prêt à payer pour les personnes agées, les jeunes français (mois de 30 ans) répondent oui à 11% (17eme sur 17 pays interrogés).

  3. @Arnaud Les moutons sont heureux. Tous les jours le berger leur donne à manger. Et un jour il les amène à l’abattoir. La démocratie exige la lucidité.

  4. Ax says:

    “Ne sont-ils pas au fait des magouilles de leurs potentats ?”

    Ces magouilles n’ont pas bcp d’impact, car les électeurs se disent que tous font pareil.

    De fait les pratiques sont proches d’un élu à l’autre. Le pouvoir n’attire pas les agneaux, et les agneaux n’ont aucune chance d’arriver au pouvoir.

  5. Ceccaldi,Aeschlimann, Balkany… Ah le 9-2, cet idyllique repaire de gangsters…

  6. Phil Fre says:

    Bonjour,
    Je découvre votre site… Bravo…
    Et je ne peux m’empêcher de réagir tout de suite à ce post car je suis moi même un fervent militant pour la fin du suffrage universel et pour la remise en cause du sytème démocratique.
    Et ça fait plaisr de voir que nus sommes quelqu’uns et que nous pouvons le dire haut et fort.

    Phil Free
    finileblabla.com
    demodemots.com

  7. Ax says:

    “je suis moi même un fervent militant pour la fin du suffrage universel et pour la remise en cause du sytème démocratique.”

    Bon, après ce message je crois qu’on peut dire la vérité.

    Thierry milite en secret pour la fin de la démocratie, et l’instauration de la monarchie héréditaire des Sarkozy.

    Après un passage en Suisse il a été pleinement convaincu par [les valises de billets] les arguments, et il présentera bientôt, ici-même dans un billet, SAR Jean Sarkozy Ier, venu, par la grâce du 5e pouvoir, mettre fin à la chienlit démocratique.

  8. TOTO says:

    @ Phil Fre
    A lire ce que vous venez d’écrire vous me faites penser a une réflexion de Flaubert: >

    “”Tout le rêve de la démocratie est d’élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli””

Comments are closed.