Mon blog c’est ma maison

Mais pas que ça. Je ne peux pas faire tout à fait comme chez moi et virer les mecs qui me gonflent. J’ai accepté de publier des livres, de m’exposer, c’est la vie. Je ne peux pas fermer la porte à qui que ce soit. Je peux en revanche donner les outils aux lecteurs mais je n’en trouve aucun de satisfaisant. Un plugin comme Comment Highlighter permet de changer le style de certains commentateurs mais c’est en dur. Le résultat est identique pour tous les lecteurs. Il faudrait un plugin qui fasse la même chose mais configurable par les lecteurs enregistrés par exemple. Le plus simple serait pour commencer de bloquer les commentaires successifs d’un même lecteur. C’est simple à programmer mais j’ai la flemme.

36
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

36 comments

  1. Satured de la politique says:

    Ne pas se connaître entre nous est quelque chose d’épuisant lorsque presque personne ne lève le petit doigt au moment où une personne qui se découvre se fait lâchement attaquer.
    Il y en a même qui disent que ceux qui se défendent ne respectent rien et qu’il n’avaient pas à se découvrir….mêmes personnes qu’on retrouve pourtant en train de se plaindre et de demander l’exclusion.
    Je connais cela, il n’y a qu’un seul moyen lorsque quelqu’un abuse de ses possibilités à mauvais escient. Permettre à cette personne d’affronter les conséquences de ses actes et lui faire comprendre que : oui il y a quelqu’un à la maison. Et même que ce quelqu’un invite chez lui des amis qui le comprennent.

    une anecdote : au détour d’un couloir du lycée un élève empêche une de ses amies de rentrer en cours. Le manège devait s’être répété plusieurs fois car personne ne se sentait le droit d’intervenir. Au moment où je suis arrivé, le garnement, les yeux injectés de sang commençait à devenir menaçant. Je suis intervenu, enjoignant la jeune personne de rejoindre son cours. Là, elle se sentait une raison valable de se soustraire au jeune amoureux. Elle s’exécuta. Je prend le garçon à part pour une explication juste histoire de lui dire de se reprendre en main, de se redonner une certaine dignité.
    “Mais non ! Vous les adultes vous ne comprennez rien ! C’est toujours elles qui ont raison avec vous ! ” etc…

    Et bien un an plus tard, à la fin du baccalauréeat, ce garçon vient me voir en me racontant que s’il n’avait pas rencontré ce jour là une certaine résistance, il aurait continué sans faire le point, sans vraiment s’interroger sur ses motivations.
    “Aujourd’hui j’ai une mention, et j’ai été pris dans une boite où j’aime ce que je fais” etc…

    Ce sont des choses qu’on n’invente pas, mais il y a des gens qui ont besoin de tester que “ben oui, quand on fait exprès de marcher sur les pieds de quelqu’un il y a comme un reflexe en retour.” . C’est bien un réflexe, c’est humain, et ça ne contredit aucunement un désir d’ouverture de la part de celui qui a eu ce réflexe. Je ne peut pas toujours éviter les gens qui font exprès et m’en vouloir qu’ils aient trouvé ce qu’ils cherchent. MAIS…
    Je peux aussi expliquer que ce n’est pas n’importe quoi qui déclenche ce réflexe vital. Les gens sont normalement suffisament intelligents pour comprendre qu’aucune société quelle quelle soit ne peut tenir debout lorsqu’un de ses membres instaure un climat de tension et de méfiance en attaquant impunément un homme qui remet sa confiance pour bâtir quelque chose, Forçant ainsi les autres à ne plus jamais s’ouvrir de peur de voir leur confiance bafouée, foulée au pied sans que personne ne soit intervenu…

  2. De mon côté, je ne changerai rien. Je dirai les choses qui me tiennent à coeur. Je me moque qu’elles fassent rire, j’en ai pris mon parti… On se blinde peu à peu à force de s’exposer publiquement.

    Le meilleur entraînement est le débat public lorsque les questions fusent dans tous les sens. Le dialogue dans un forum est lent, poussif, il fait perdre du temps. Il faudrait qu’on puisse instaurer des espaces de débat mais difficile, voire impossible de synchroniser tout le monde.

    Si quelqu’un connaît une solution technique, on peut faire l’expérience.

  3. Henri A says:

    A Satured :
    Premièrement, en ce qui me concerne, je déteste le lynchage, même d’un minable répugnant ( je parle du photocopiste évidement ).
    Deuxièmement, il n’y a pas mort d’homme. J’interviens quand je peux, dans le peu il y a l’intérêt ou quand on raconte n’importe quoi sur mon dada.

  4. Demy says:

    Merci à Minable Répugnant pour son plaid ! Moi c’est Demian. Hi hi hi !

    Bon Satured il sature à bout.

  5. Demy says:

    Ca doit pas être facile d’être à manger à table chez vous, attention aux fourchettes… hi hi hi !

    Votre monde de papa est déjà explosé.

  6. Demy says:

    @ Crouzet,

    Tu devrais lire Montaigne, qui commence ses “Essais” en expliquant qu’il a survécu à toutes les guerres civiles et que sa maison n’a jamais été pillée ou investie, car il laissait toujours sa maison ouverte.

    Manifestement, des intervenants ont des trucs à protéger et ils sont prêts à sortir l’artillerie lourde pour tirer dans leurs propres murs, et tout par la colère qui fait mal viser.

  7. Satured de la politique says:

    Là je me sens une flemmoragite aigüe pour répondre et à Henri et à Demi- ane.
    vous êtes tous contaminés. Je m’en vais avant d’attraper ce bienfait mystérieux que tout le monde réclame. Vous n’êtes pas prêts, trop de copinage, je suis un peu étonné, mais pas plus que ça:
    Après tout…
    …Il n’y a pas mort d’homme.

  8. @Saturated Répond plutôt à ma question technique 🙂

  9. Demy says:

    @ Satured, Henri A, et J,

    J’en suis désolé pour vous, mais je ne prends en considération que les injures à mon encontre qui seraient assez subtiles pour qu’elles passent pour des effets de manches de l’esprit.

  10. Satured du manque de connection says:

    Line is dead —not the man…

  11. J says:

    Je viens de passer quelques minutes à surfer à partir de google/demian west.
    J’ai beaucoup appris, et beaucoup compris je crois.

    Sa démarche en est vraiment une, obstinée, construite.
    Elle est probablement nourrie par une réelle pathologie qui en déforme la pure nature artistique, ce qui la distingue de la démarche de type performance.

    Une des racines de cette pathologie plonge dans un narcissisme qui rend cette démarche bancale, dans la mesure où elle ne trouverait son véritable sens et toute sa qualité que dans l’absence totale de référence au monde hors Internet.
    Soit, l’élaboration d’un pur avatar, existant au travers d’interventions sur des espaces d’expression, s’appuyant sur un réseau d’illusions constitué de profils et de pages web créées ad’hoc à droite à gauche de façon à lui donner une réalité identifiable.

    D’autre part, autre faiblesse de cette démarche, le manque de génie la rend relativement poussive, bien qu’elle ne soit pas totalement râtée.
    Demian n’a pas les moyens de ses ambitions, ses interventions n’atteignant pas la qualité et la cohérence nécessaires pour faire de cette démarche ce qu’elle aurait pu être.
    Elle n’arrive pas à atteindre l’ampleur d’une oeuvre.

    Enfin, si ce type de démarche pourrait se faire de manière constructive, tout aussi obstinée et construite, le fond de l’âme de Demian l’empêche de la vivre ainsi. Cette démarche intellectuelle et artistique repose en effet sur des déséquilibres psychologiques certainement profonds qui l’handicapent.

    Ainsi, si la tentative n’est pas inintéressante, elle n’est pas aboutie, et souffre de réelles carences.
    Sa nature destructrice, et somme toute stérile au regard de ce qu’un esprit éclairé pourrait en faire, rend l’ensemble de la démarche nuisible et pour les espaces qu’elle envahit, et pour l’Internet en général.

    Jean-Marc // 22 juin 2008, avec le 🙂 bien entendu

  12. Demy says:

    Ce n’est pas en me traitant comme la poissonnière du Pont-Neuf que vous pousserez quiconque à croire que j’emballe le poisson pourri en gueulant des mots orduriers.

  13. Demy says:

    @ JeanMarcarlo,

    De quelle pathologie parlez-vous ? puisque vous en parlez sans rien en dire, tout comme les ignorants ont coutume de le faire.

    Faites des études de médecine, sur 12 ans, ça vous occupera… hi hi hi !

  14. Demy says:

    Les termes de “pure nature artistique” sont totalement incongrus et inconnus en art.

    La pureté c’est un truc de la race des hitléristes. L’art est contre.

  15. Demy says:

    Donc, Jeanmarcarlo, vous ne connaissez ni la médecine ni les arts.

  16. Demy says:

    En revanche, JMC, vous connaissez le stalinisme assez pour nous le jouer au naturel.

  17. J says:

    Juste une petite critique “artistique” de la démarche… Rien de perso… 🙂

  18. Demy says:

    Heureusement que vous n’êtes pas critique. C’est ce qui maintient le caractère drôlatique à vos critiques qui relèvent plutôt de la cuisine de camping.

  19. Demy says:

    Faites autre chose, tenez un journal par exemple. Vous pourrez y observer les pathologies.

  20. J says:

    Ecoute dugland, quand on a la prétention d’être un star, il faut savoir s’exposer aux critiques.
    Mon analyse de ta démarche est pensée.

  21. Demy says:

    Traiter les artistes de pathologués c’est vieux comme le monde des loosers et des frustrés.

    Pour ce qui est du mien gland, il se porte au mieux et il est très narcissisé par le nec plus ultra.

    Tentez donc de publier votre critique de ma démarche, qu’on se bidonne.

  22. Demy says:

    En tous les cas, J, vous aimez prendre des claques. C’est manifeste, car vous y revenez toujours et vous en redemandez, tout comme Henri A et Satured.

  23. Demy says:

    En tous les cas, je retiens que vous considérez mon action comme “nuisible pour l’internet en général” et là franchement, vous avez crevé le plafond de la bêtise des siècles.

  24. 3732N37 says:

    Pauvre con stupide . Satured n’a aucune existence, c’est un vieux bot que je testait sur toi. Tu es tellement bizzare que tu ne t’en est même pas rendu compte.

  25. Henri A says:

    Mais Thierry, tu n’as pas un anti-spam dans ton blog ?

  26. Iza says:

    Mazette. Bon, ben tout le monde tourne dingue. Je vais laisser passer un peu de temps parce que là, j’avoue que je cale, malgré toute ma passion à construire avec tout le monde (et pas seulement ceux qui ne veulent pas).

    Je vois des gens qui ne peuvent pas s’empècher de se chamailler…. Satured craque alors qu’il me semblait hier encore très motivé …je ne sais plus quoi dire.

    Moi je trouvais la réponse de Demian intéressante à plusieurs titres, je m’étais déjà fait une idée un peu dans ce genre… Demian fait son punk, jusqu’au bout. J’ai dû fréquenter suffisament de punks, ça ne me retourne pas plus que ça. A part la quantité folle de coms … Il est là, et voilà. En revanche, c’est toutes les embrouilles de Demian avec tous les autres qui prennent une place dingue ! Il vous l’a dit lui-même, si vous ne réagissiez pas vous aussi au quart de tour, nous gagnerions un temps fou…

    Tiens, j’vous en raconte une bien bonne, pour détendre l’atmosphère : j’étais dans mon lit il y a une demie heure, j’allais dormir, cool, tout le monde dormait déjà chez moi et là … Bababoummmmmmmmm !!!!! énorme explosion !!! vitres et immeuble qui tremblent. C’était une charge sous une voiture en bas de chez moi… à l’heure où je vous parle, les pompiers eteignent encore l’incendie.

    Juste pour relativiser…. les trolls dans mon pays, ils te collent un pain sous ta caisse ou sur ton paillasson. c’est comme ça…. alors Demian …. c’est oui-oui ….

  27. Iza says:

    Pour le blog Thierry, c’est toi qui fixes les règles du jeu. Comme les lois d’Asimov…trouver des principes permettant au meilleur de se produire, en évitant si possible le pire ??? pas facile. Par les lecteurs ?? je ne me représente pas bien comment ça pourrait marcher..

  28. Demy says:

    Sur le blog de Quitterie, tous ses potes ont fait des pressions ; ils m’ont injurié ; ils m’ont traité de pire troll de la planète Pireketroll ; ils sont allé jusqu’à m’accuser d’être responsable de la défaite de Bayrou et de la descente de fréquentation du blog après la défaite ; ils ont exigé de Quitterie qu’elle me censure, m’expulse, m’interdise ; ils m’ont injurié sans retenue avec des propos orduriers, et sans avoir jamais été injuriés ; et ils sont allé jusqu’à déduire que Quitterie était si amoureuse de moi qu’elle m’avait abandonné son blog ; à la fin, c’est même Carlo Revelli qui a menacé Quitterie et Demian de procès…

    En d’autres termes, ils se sont tous ridiculisés comme des gosses. Et Quitterie n’a pas cédé. Elle a coutume de dire qu’elle et moi nous sommes faits du même acier trempé. Et elle a raison.

  29. Paul .ca says:

    Henri,
    Wordpress est livré avec l’anti-spam Askimet. Un anti-spam élimine la pub avec liens et texte incohérent mais ne remplacera jamais un modérateur humain pour un troll.

    il y a une option WP qu’on peut activer.
    “L’auteur d’un commentaire doit avoir déjà publié un commentaire approuvé”

    > Le plus simple serait pour commencer de bloquer les commentaires successifs d’un même lecteur
    Oui un delay de qq minutes éviterait le multipostage.

  30. Tatanka says:

    A-t-il déjà été envisagé de mettre en place un système de notation des commentaires comme on peut en trouver sur Agoravox ? Alors certes, ça fait un peu “jury populaire” mais c’est aussi s’en remettre au bon sens des lecteurs. D’ailleurs, Iza n’a pas hésité à dire qu’elle trouvait le premier commentaire de Demian intéressant, elle l’aurait donc plussé. Quant aux autres qui relèvent plus du spam…

  31. Demy says:

    Si vous continuez avec vos conneries de censure à la con c’est simple, je retourne chez Quitterie. Je passais juste pour voir qu’ici c’est comme dans le journalisme de Revelli le citoyen imperator de mes trois.

    Il vaut mieux vous laisser seuls à débattre sur la façon de fermer le claquemerde à tous ceux qui vous déplaisent.

    Vous me gonflez tellement vous êtes nuls.

    Nul de chez zéro.

  32. Demy says:

    Regarde moi ces papys qui ne savent même plus oser une nuit blanche. C’est pantoufles et débats propres en ordre Ungerblitz Straff Straff ! L’antichambre de la tombale qui te descend dans le velours des anesthésistes.

  33. Henri A says:

    A Paul :
    Je pensais à un anti-spam paramétrable ( mise en quarantaine d’une adresse mail ), une chicane quoi.

    A Iza :
    Oui, il faut relativiser, mais il me semble que pour la préparation du colibri en février, tu avais utilisé avec l’avis favorable et démocratique de tous une méthode radicale envers les trolls.

  34. Paul .ca says:

    A Thierry,
    Si dans ta maison, un fou ou un voyou rentre et commence à injurier tes amis et invités, que fais tu ?
    1. Au nom des libertés individuelles, tu le laisses faire et le félicite. 😀
    2. Tu comptes sur les invités pour l’ignorer ou se défendre par eux-même.
    3. Tu lui demandes gentiment de partir.
    4. Tu l’expulses (ou le fait expulser) de chez toi s’il arrête pas immédiatement à ta demande.

    A Iza,
    le terme troll désigne une personne, ou un groupe de personnes, participant à un espace de discussion, qui cherche à détourner insidieusement le sujet d’une discussion pour générer des conflits en incitant à la polémique et en provoquant les autres participants.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Internet_et_Usenet)

  35. J says:

    Je préfère ne rien dire, ou presque!!!

    Quand la mièvrerie rencontre et valide les turpitudes, on obtient une turpitude validée et certainement pas un idéal conservé.

    Ce demian, j’ai écris plus haut ce que j’en pense. Mais il n’est pas le seul responsable de sa connerie!

  36. Demy says:

    Ben moi je pense que ce sont les invités de Crouzet qui font la loi chez lui. Et qu’ils décident qui doit être expulsé et sans même demander l’avis de Crouzet. C’est qu’il n’est plus maître chez lui et que ceux, qui se prétendent ses amis, sont des imposteurs qui abusent de son hospitalité, et par l’usage systématique de l’injure.

    Crouzet a beau dire qu’il ne veut ni censurer ni expulser, ses “amis” le lui imposent.

    N’êtes-vous déjà pas parvenu à rendre la présence de Ax assez rare sinon exclue, et qu’il disait quand même des choses les plus sensées.

    Quand on chasse l’intelligence c’est qu’on a choisi…le contraire.

    Tout est dit.

Comments are closed.